Assurance auto

Marché auto : les ventes reculent de 50 % en mai 2020

Publié par le , Mis à jour le 02/06/2020 à 17:53

La Peugeot 208 est la voiture la plus vendue en mai 2020 en France

Comme les quelques mois précédents, le mois de mai a encore été difficile pour l'industrie automobile en France et dans le monde. Le nombre d'immatriculations recensées par rapport au même mois de l'année précédente a chuté d'un peu plus de 50 %, d’après les données du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Un marché toujours perturbé par la crise de COVID-19

Si la France est sortie du « Grand Confinement », le marché auto n'a pas encore retrouvé toute sa vigueur. Le mois de mai 2020 enregistre une nouvelle forte baisse, à 50,34 % concernant les ventes de voitures particulières neuves. Au total, quelque 96 310 véhicules ont été immatriculés. Cela s'explique notamment par la date de déconfinement : le 11 mai. Naturellement, les concessionnaires n'ont pas pu ouvrir leurs portes avant cette date. On peut en outre expliquer cette baisse par un contexte d'activité ralentie et comportant de nombreux ponts et jours fériés.

Rappelons tout de même que les chutes enregistrées en mars et en avril ont été respectivement de 72 % et 88,8 %. Aussi, les premiers signes d'une reprise de l'activité ont pointé : « On a noté une nette reprise en fin de mois, c'est-à-dire que tout le système de distribution et celui de livraison ainsi que les commandes se sont débloqués », observe François Roudier, porte-parole du CCFA, interrogé par La Dépêche. « Le chiffre du début de mois était très bas, très proche du mois dernier, puis progressivement, avec la réouverture des concessions automobiles, les livraisons, des distributions mais aussi les commandes sont reparties alors qu'elles étaient négatives le mois dernier », poursuit-il.

Les groupes auto sont en difficulté

Quant aux constructeurs et groupes, le bilan est douloureux. En France, ce sont logiquement les groupes français qui ont le plus souffert (- 53,62 %, soit 53 024 véhicules) : PSA (Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Opel) a reculé de 56,07 % (28 552 immatriculations) et Renault (Renault, Dacia, Alpine) de 50,39 % (24 472 immatriculations).

Les constructeurs étrangers se portent à peine mieux en territoire français avec une chute de « seulement » 45,63 % (43 285 immatriculations). Ainsi, Volkswagen accuse d'une chute de 43,34 % (13 261 immatriculations), Toyota de 32,74 % (6 328 immatriculations), BMW de 36,97 % (4 619 immatriculations), Daimler de 53,96 % (3 152 immatriculations), Ford de 47,55 % (3 431 immatriculations). Le constructeur japonais Suzuki enregistre le score le plus catastrophique avec une baisse de 71,37 %, soit 611 véhicules vendus.

Rang Marque Immatriculations Evolution
1 Renault 18 043 - 49,9 %
2 Peugeot 15 214 - 56,3 %
3 Citroën 9 567 - 54,7 %
4 Dacia 6 351 - 51,2 %
5 Volkswagen 6 237 - 45,7 %
6 Toyota 6 055 - 31,5 %
7 Ford 3 431 - 47,6 %
8 Mercedes 3 077 - 50,4 %
9 Audi 2 952 - 44,1 %
10 BMW 2 687 - 51,7 %
11 Opel 2 595 - 61,9 %
12 Kia 2 504 - 34,8 %
13 Hyundai 2 336 - 30,4 %
14 Fiat 2 247 - 70,5 %
15 Skoda 1 987 - 37,1 %

Quels ont été les modèles auto les plus vendus en mai 2020 ?

Ce mois-ci, on retrouve trois citadines françaises sur le podium du top des ventes auto : la Peugeot 208, la Renault Clio 5 et la Citroën C3.

Rang Modèle Immatriculations
1 Peugeot 208 29 174
2 Renault Clio 5 24 282
3 Citroën C3 17 418
4 Peugeot 3008 15 408
5 Peugeot 2008 15 206
6 Dacia Sandero 13 626
7 Renault Captur 12 948
8 Renault Twingo 11 725
9 Renault Zoe 11 639
10 Peugeot 308 11 502
11 Citroën C3 Aircross 10 828
12 Toyota Yaris 10 214
13 Renault Mégane 8 858
14 Citroën C5 Aircross 8 229
15 Peugeot 5008 7 534

 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES