Comparez gratuitement

Le permis de conduire accessible à 17 ans aux jeunes en conduite accompagnée

19 juil. 2019 La Rédaction d'Assurland 603 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Proposée par un rapport en février dernier, la mesure entrera en vigueur dès lundi 22 juillet. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a toutefois rappelé son refus d'autoriser les jeunes à prendre le volant seul dès 17 ans.

Faciliter l’obtention du permis de conduire

De 17 ans et demi à 17 ans. Dès lundi prochain, le 22 juillet, les jeunes âgés de 17 ans et en conduite accompagnée seront autorisés à passer l'examen du permis de conduire, a annoncé au Parisien le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. « Les jeunes qui optent pour la conduite accompagnée pourront passer l’épreuve pratique du permis dès l’âge de 17 ans au lieu de 17 ans et demi aujourd’hui », précise le ministre.

Cette mesure, qui était une promesse du gouvernement, doit permettre de faciliter l’obtention du fameux sésame. Cette formule « a fait les preuves de son efficacité », affirme Christophe Castaner. Parmi les 285 000 jeunes ayant choisi cette formule en 2018, le taux de réussite était « de 74,5 %, contre 57,7 % en moyenne pour l’ensemble des candidats ». La Place Beauvau précise toutefois que ne pourra conduire seul qu’à ses 18 ans.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Permis « boîte automatique » et apprentissage sur simulateur

Rendre accessible le permis dès 17 ans ne sera pas la seule mesure entrant en vigueur lundi prochain. Le ministre prendra en effet trois arrêtés applicables. « Une société juste passe par un permis accessible », souligne Christophe Castaner, avant d’affirmer son souhait de « rendre le permis de conduire moins cher et moins long à passer ». Ces deux autres mesures sont l’allongement de la durée d’apprentissage sur simulateur (étendue de de 5 heures à 10 heures), ainsi que la réduction du délai permettant de transformer son permis « boîte automatique » en permis classique (3 mois contre 6 auparavant).

Ces 3 nouveautés font partie des 10 mesures dévoilées en mai par le Premier ministre Édouard Philippe, qui reprenait des pistes proposées par un rapport de la députée du Gard (LREM) Françoise Dumas. Le chef du gouvernement souhaite ainsi « faire en sorte que le prix moyen du permis de conduire diminue sensiblement, de l’ordre de 30 % ».

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

personne-agee-femme Solutions d'Assurance Auto pour Seniors de Plus de 80 Ans

De même qu'il ne fait pas forcément bon être jeune conducteur au moment de souscrire une assurance auto, l'âge avancé de la personne désireuse de s'assurer peut lui coûter bien cher.

Lire la suite
voiture accident Maximiser le Bonus de Second Conducteur en 2024

Si vous venez d'obtenir votre permis de conduire ou que vous utilisez occasionnellement la voiture de votre conjoint, être désigné comme conducteur secondaire peut être avantageux. En effet, tant que vous ne causez pas d'accident, vous pouvez profiter du bonus du conducteur principal.

Lire la suite
contrat Solutions d'Assurance Auto Post Résiliation pour Non-Paiement

Sur les routes, votre couverture et celle de votre voiture se matérialisent par un contrat passé avec un assureur : ce dernier vous couvre en échange d'une prime versée à échéance. En cas de non-paiement de cette prime (ou cotisation), l'assureur peut donc rompre le contrat avec le conducteur en le résiliant.

Lire la suite
Bonus/malus écologiques : ce que vous allez payer ! Profitez d'une Prime Malus Écologique Réduite en 2024

La présentation du projet de loi de finance 2021 a donné lieu à l'annonce des primes écologique et du barème du malus pour les deux prochaines années. On constate que les aides à l'achat d'un véhicule propre vont baisser, tandis que l'échelle du malus se durcit.

Lire la suite
pollution-auto-malus Guide Complet sur le Bareme WLTP et son Application en 2024

Généralisé depuis le 1er septembre 2018, le cycle d'homologation WLTP (Worldwide Harmonised Light vehicle Test Procedure) est appliqué depuis le 1er janvier de cette année. Une application ayant entraîné une hausse de l'émission de CO2. Une augmentation qui va désormais se faire ressentir sur le malus automobile. Mais quel va être ce nouveau barème ? Quelles vont être les répercussions sur les automobilistes ?

Lire la suite
pollution-pot-echappement Comment esquiver le malus écologique ?

Prix du carburant toujours en hausse, nouvelle armada de radars, augmentation des péages... Les motifs d'inquiétude pour le budget auto sont nombreux cette année. De plus, comme tous les ans, le malus écologique se durcit : il se déclenche à partir de 128 g de CO2/km émis. À ce premier échelon, il faudra débourser 50 euros.

Lire la suite