Comparez gratuitement

Permis de conduire : l'âge va passer à 17 ans

21 juin 2023 Jordan Hervieux 630 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

La Première ministre, Elisabeth Borne a annoncé que le gouvernement souhaitait abaisser l'âge d'obtention du permis de conduire à 17 ans à partir de 2024.

Conduire seul ne sera possible qu'à 18 ans

Elisabeth Borne a annoncé mardi sur le média en ligne Brut que le gouvernement prévoit de baisser l'âge permettant de conduire seul à partir de 2024. Actuellement fixé à 18 ans, cet âge sera réduit à 17 ans. La Première ministre a déclaré : "À partir de janvier 2024, il sera possible de passer le permis de conduire et de conduire dès l'âge de 17 ans, au lieu de 18 ans." Elle a souligné que cette mesure serait particulièrement bénéfique pour les jeunes en apprentissage, constituant ainsi un réel avantage.

À l'heure actuelle, les jeunes en conduite accompagnée peuvent déjà passer leur permis de conduire de catégorie B à l'âge de 17 ans, mais ils ne peuvent conduire seuls qu'à partir de leurs 18 ans. Cependant, cette limite d'âge sera réduite d'un an. La Première ministre a également annoncé que l'aide financière de 500 euros accordée aux apprentis pour le financement de leur permis sera étendue aux élèves des lycées professionnels. Elle a souligné que les accidents de la route constituent la principale cause de décès chez les jeunes de 18 à 24 ans. Par conséquent, Elisabeth Borne a promis d'être "très attentive au niveau de compétence requis" pour l'obtention du permis.

De plus, le gouvernement prévoit de renforcer les attestations de sécurité routière en les transformant en sortes de "pré-codes", a ajouté Elisabeth Borne. Elle a aussi assuré qu'il n'y avait pas eu d'augmentation des accidents dans les pays voisins où le permis de conduire est accessible dès l'âge de 17 ans. Cependant, plusieurs associations ont exprimé leur opposition à cette mesure. Jean-Yves Lamant, président de la Ligue contre la violence routière, a déploré cette décision en affirmant que cela allait à l'encontre des efforts visant à réduire de moitié le nombre de décès sur les routes d'ici à 2030.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Une réforme créant la discorde

Anne Lavaud, directrice générale de l'association Prévention routière, considère que l'abaissement de l'âge pour conduire seul n'est pas une bonne idée, estimant qu'il revient à résoudre un problème en créant de nouveaux risques. En revanche, Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes, soutient la baisse de l'âge, mais préfère un scénario dans lequel le permis serait obtenu à 17 ans après une période de conduite accompagnée, mettant en avant l'aspect progressif de cette approche. Il affirme que si cela peut permettre à certains jeunes conducteurs, en particulier dans les zones rurales, de se déplacer pour des activités nécessaires, des emplois ou des soins, ils sont favorables à cette mesure.

Dans un communiqué, le groupe d'auto-écoles ECF a exprimé son "soutien total" à la baisse de l'âge pour conduire seul, mais a également souligné la nécessité d'une formation post permis obligatoire pour accompagner cette mesure. Les mesures dévoilées mardi font partie de la feuille de route pour la jeunesse, qui sera présentée par la Première ministre mercredi à Matignon. Cette présentation réunira une quinzaine de ministres ainsi que des jeunes qui ont été régulièrement consultés sur différents sujets au cours des six derniers mois, suite au Conseil national de la refondation (CNR) sur la jeunesse qui s'est tenue en décembre.

Faciliter l'accès au permis

Le 12 juin, le Parlement a définitivement adopté une proposition de loi inspirée par le mouvement politique d'Emmanuel Macron. Cette loi vise à mieux informer les jeunes sur le financement du permis de conduire et à réduire les délais avant l'examen. Étant donné que l'exécutif ne dispose pas d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale, il a exprimé sa volonté de se concentrer sur des mesures concrètes visant à améliorer le quotidien des Français et à relancer le mandat présidentiel d'Emmanuel Macron après la crise des retraites.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

immatriculation Sanctions pour défaut d'immatriculation

L'immatriculation ou la carte grise est une carte d'identité qui offre de nombreux renseignements sur votre voiture. Le défaut d'immatriculation peut vous exposer à des sanctions mais aussi des répercussions sur l'assurance auto.

Lire la suite
Le nouveau visage du contrôle technique Liste des points de contrôle technique obligatoires en 2024

Le contrôle technique subit des changements. Depuis le 20 mai 2023, deux nouveaux points de vérification s'ajoutent à la liste, portant ainsi le nombre total de points de contrôle à 136. Pour rappel, cet examen obligatoire concerne tous les véhicules particuliers (VP) âgés de plus de quatre ans, avec un poids total en charge (PTAC) inférieur ou égal à 3,5 tonnes.

Lire la suite
Covoiturage Pop & Vroom : comment ça marche ? SNCF : une nouvelle ère pour le covoiturage

Vous connaissiez le covoiturage version BlablaCar, avantageux pour les tarifs mais parfois incertain avec des annulations et des retards à la clef. La SNCF revoit le concept avec le lancement d'une « ligne de covoiturage », le lieu de départ et d'arrivée étant fixe. Lumière sur ce nouveau modèle de transport en test.

Lire la suite
L'assureur pourra avoir accès aux données du Système National des Permis de Conduire Contrôles du permis par les assureurs

Dorénavant, assureurs et employeurs vont pouvoir vérifier si vous avez subi un retrait de votre permis de conduire. Publié le 24 mai dernier, un décret autorise officiellement l'accès à cette information en cas de sinistre.

Lire la suite
cannabis-medical-huile-infusion Conduite après consommation de CBD : règles

Aujourd'hui, la consommation du CBD sous plusieurs formes est légale en France. Mais avez-vous le droit de prendre le volant après en avoir consommé ? Affecte-t-elle votre conduite ? Que risquez-vous si vous conduisez après avoir consommé ?

Lire la suite
accident-velo-voiture-route Sanctions pour avoir causé un accident de cycliste

En raison de l'augmentation de la population cycliste, les interactions avec les automobilistes sont devenues plus fréquentes. Malheureusement, il en résulte souvent des accidents. Reste maintenant à découvrir qui du cycliste ou de l'automobiliste sera considéré comme responsable.

Lire la suite