Assurance credit

Crédit immobilier : la durée des emprunts s'allonge

Publié par le , Mis à jour le 15/02/2019 à 15:32

Début 2019, la durée des prêts immobiliers s'allonge

Cela ne vous aura sans doute pas échappé mais les taux des crédits immobiliers sont actuellement toujours au plancher au bénéfice notamment des primo-accédants. En revanche, les taux réels redeviennent positifs grâce à la baisse de l’inflation. On constate aussi de nouveau un allongement de la durée des prêts immobiliers. Etat des lieux.

Des décotes pour les meilleurs profils

En ce début d’année 2019, les taux de crédit immobilier restent bas et les établissements bancaires permettent toujours d’emprunter, ce qui profite notamment aux primo-accédants.

Pour être plus précis, tous marchés confondus, les taux de crédit, hors assurance emprunteur et coûts résultant des sûretés, se sont établis en moyenne à 1,45 % au mois de janvier 2019. A titre de comparaison, ils s’étaient établis à 1,44 % en moyenne en décembre 2018, selon les données chiffrées figurant dans l’Observatoire Crédit Logement / CSA.

Dans ce contexte particulier, les établissements prêteurs continuent à se montrer offensifs, et ce, pour le plus grand plaisir des emprunteurs avec les meilleurs profils. Ces derniers peuvent en effet se voir proposer des décotes significatives.

La durée des emprunts immobiliers s’allonge

Malgré tout, en ce début du mois de février 2019, on note un relatif essoufflement de l’activité du crédit en France. A titre d’explication, l’on peut citer l’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu doublé d’un « climat » tant économique que social peu propice.

En outre, on note de nouveau un allongement de la durée des emprunts immobiliers. En pratique, pour répondre à la hausse persistante du prix de l’immobilier à Paris ainsi que dans nombre de grandes villes en région, les emprunteurs jouent sur la durée moyenne de leur emprunt. Plus précisément, selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA, la durée des emprunts s’est allongée de 22 mois au cours des 6 dernières années. Du jamais vu !

Enfin, l’inflation a baissé en janvier 2019, permettant aux taux réels de devenir à nouveau positifs. Ainsi, il n’est désormais plus possible de s’enrichir en s’endettant.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES