Assurance auto

Couverture Complète pour le Conducteur Secondaire en 2024

  • Comparez gratuitement le panel le plus large du marché en 3 minutes
  • 357€ d'économie moyenne sur votre assurance auto*
layers
8 millions d'offres

Plus de 8 millions d'offres proposées chaque année

Le propriétaire d’un véhicule n’est pas le seul à pouvoir le conduire. Il peut ajouter au contrat d'assurance auto un second conducteur. Il peut également prendre le volant, à quelques conditions. Voici ce qu'il en est pour votre assurance auto : contrat, restrictions, montant de la prime, bonus-malus en cas d'accident...

Qu'est-ce qu'un conducteur secondaire ?

Un conducteur secondaire est une personne désignée et nommée dans le contrat d'assurance auto du conducteur principal. Le conducteur secondaire n’est pas celui qui prend régulièrement le volant de la voiture. Il n’est autorisé à conduire le véhicule que de manière occasionnelle.

De plus, n’étant pas l’assuré principal de la voiture, il n’est aucunement responsable du paiement de la prime d’assurance auto, ni des déclarations en cas de sinistre. Mais pour le conducteur principal comme secondaire, la couverture du contrat reste la même.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Différence entre conducteur principal et secondaire

Lorsque vous souscrivez une assurance auto, vous devez déclarer toutes les personnes pouvant potentiellement conduire le véhicule à assurer. Ces personnes sont :

  • le conducteur principal : la personne qui utilise le plus fréquemment le véhicule et dont le nom figure sur l'attestation d'assurance ou "carte verte" (document remis par l'assureur) ;
  • le conducteur secondaire : ce peut être le conjoint de l'assuré, un enfant (souvent jeune conducteur), ami, etc ;
  • le conducteur occasionnel : c'est une personne à qui vous êtes susceptible de prêter votre voiture de façon exceptionnelle.

Comment assurer un 2ème conducteur ?

Assurer un conducteur secondaire

L'ajout d'un second conducteur doit être déclaré à l'assureur. Pour qu'il ait le droit de conduire le véhicule, son identité doit bien figurer au contrat d’assurance automobile. Ainsi, l'automobiliste principal doit informer son assureur du nom, prénom, date de naissance, date d’obtention du permis et toute autre information exigée par l’assureur.

Assurer un autre conducteur occasionnel

Un conducteur occasionnel ne prendra le volant de votre voiture que de manière exceptionnelle. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de la désigner dans le contrat.

Peut-on ajouter un enfant en tant que second conducteur sur son assurance ?

Si votre enfant ne conduit votre véhicule que de manière exceptionnelle, il n'y a pas d'obligation de le déclarer dans le contrat. Cela s'assimile à un prêt de volant. Mais si l'enfant le conduit plus régulièrement, il faudra le déclarer en tant que second conducteur à l'assureur. Enfin, s'il devient l'automobiliste principal de la voiture, il faudra que le contrat d'assurance soit à son nom.

Peut-on prêter sa voiture de façon occasionnelle ?

Oui, il est tout à fait possible de prêter votre véhicule de façon occasionnelle, pour un week-end par exemple. Pensez toutefois à bien consulter les conditions de votre contrat si vous prêtez votre véhicule. En effet, certaines compagnies d'assurance peuvent appliquer des exclusions de garantie dans ce cas. En outre, en cas de non-respect des conditions contractuelles, l'assureur peut ne pas vous couvrir en cas d'accident.

Les sanctions en cas de fraude du conducteur secondaire

Tel qu'expliqué, le conducteur secondaire n’a pas le droit d’utiliser la voiture de manière régulière. Une utilisation régulière de la voiture pourrait être considérée comme une fausse déclaration intentionnelle.

Dans le meilleur des cas, la compagnie d’assurance pourrait procéder à un transfert du contrat d’assurance voiture. Mais elle peut également mener une enquête de voisinage pour s’assurer que le conducteur secondaire n’est pas devenu le principal. Si la fraude est avérée, l’assureur peut résilier le contrat et aller jusqu’à la poursuite pour fraude à l’assurance.

La fraude à l'assurance est assimilée à un délit d’escroquerie ou une tentative d’escroquerie (Article L211-26). La sanction peut aller jusqu'à une peine de 5 ans d’emprisonnement, et une amende comprise entre 375 000 et 1 875 000 euros.

Pourquoi ajouter un conducteur secondaire ?

Les avantages

  • Pour un jeune conducteur, cela permet d'éviter les surprimes le jour où il souscrira à un contrat d'assurance auto à son nom et donc de souscrire une assurance auto moins chère.
  • Il peut accumuler du bonus durant cette période, ce qui réduira sa prime quand il souscrira un contrat.
  • En cas de sinistre responsable, un conducteur secondaire ne sera pas pénalisé par une franchise supplémentaire.

Les inconvénients

  • Le conducteur secondaire ne peut utiliser le véhicule de façon quotidienne.
  • Il ne peut pas non plus modifier le contrat s'il le souhaite.

Quel impact a un deuxième conducteur sur le prix de l'assurance auto ?

Ajouter un conducteur secondaire peut engendrer une surprime ou une éventuelle franchise supplémentaire dont le montant dépend de chaque compagnie d’assurance. Autrement dit, le prix de vos cotisations va augmenter en déclarant un ou plusieurs automobilistes.

Parfois, certains assureurs peuvent ne pas appliquer de surprimes. Cela dépend notamment des profils à ajouter sur le contrat. Assurer un jeune conducteur (considéré comme un "profil à risques") en tant que conducteur secondaire peut faire fortement augmenter le montant de la prime, tandis qu'un automobiliste expérimenté ne devrait pas drastiquement en changer le tarif.

Bonus malus : que se passe-t-il en cas d'accident du second conducteur ?

Il faut savoir que le bonus-malus ne dépend pas d'une personne ou d'un véhicule, mais d'un contrat d'assurance auto. Ainsi, en cas d'accident responsable, le malus pénalisera de la même manière toutes les personnes déclarées sur le contrat.

Bien entendu, en cas de sinistre non-responsable, votre niveau de bonus-malus ne changera pas et vous ne serez pas pénalisé.

FAQ Assurance second conducteur

Comment devenir second conducteur ?

Pour ajouter un second conducteur à un contrat d'assurance auto, il faut prévenir son assureur pour y ajouter son nom, prénom, date de naissance, date d’obtention du permis et toute autre information exigée par l’assureur.

Qui peut-on mettre en second conducteur ?

Toute personne titulaire du permis de conduire peut-être ajoutée sur le contrat. Un parent peut donc déclarer son enfant en tant que second conducteur, son conjoint, un ami...

Quelle différence entre conducteur principal et secondaire ?

Le conducteur principal est la personne qui conduit le plus souvent le véhicule déclaré dans le contrat d'assurance. Le secondaire n'est autorisé qu'à le conduire de manière occasionnelle.

Quelle différence entre conducteur secondaire et occasionnel ?

Le conducteur secondaire doit être déclaré et nommé dans le contrat, ce qui n'est pas le cas de l'occasionnel.

Les dernières actualités de l'assurance auto

voiture-pollution-malus-ecologique Malus écologique 2024 : le barème se durcit drastiquement

L'horizon de l'industrie automobile s'obscurcit avec l'arrivée de l'année 2024 et son cortège de changements fiscaux drastiques. Au cœur de la tourmente, le barème du malus écologique, pivot dans la lutte contre les émissions de CO2 et la promotion des véhicules respectueux de l'environnement. Toutefois, les nouvelles directives gouvernementales suscitent l'inquiétude et génèrent une vague de critiques. Cette année, le barème se montre d'une rigueur sans précédent.

Lire la suite
Vignette-verte-suppression Assurance auto : la vignette verte sera supprimée à partir du 1er avril 2024

Gérald Darmanin a annoncé lundi 17 juillet la suppression de la vignette verte apposée sur le pare-brise des voitures. Cette mesure, qui se faisait attendre des assureurs, prendra effet à partir du 1er avril 2024.

Lire la suite
vente voiture électrique Quelle part pour les ventes de voitures d'occasion ?

Selon une étude récente de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) et l'organisation patronale Mobilians, les voitures électriques ne représentent que 2 % des ventes de voitures d'occasion au premier trimestre 2024, bien loin des performances sur le marché du neuf.

Lire la suite
La rédaction d'Assurland
Rédigé par La rédaction d'Assurland

Dernière mise à jour : le 28/02/2024

Découvrir l'équipe rédactionnelle