Assurance auto

Guide complet sur l'utilisation de l'autocollant A

  • Comparez gratuitement le panel le plus large du marché en 3 minutes
  • 357€ d'économie moyenne sur votre assurance auto*
layers
8 millions d'offres

Plus de 8 millions d'offres proposées chaque année

Après des mois d’apprentissage à l’auto-école, vous venez enfin de décrocher votre permis de conduire. Une fois la carte rose en poche, vous devrez accoler sur votre voiture l’autocollant « A ». On vous explique son utilité. 

Qu’est-ce que l’autocollant A ?

C’est un macaron convoité par plus de 1,5 million de candidats chaque année. L’autocollant « A » est remis à un conducteur qui vient de décrocher son examen au permis de conduire. Ce disque A est une abréviation de terme « apprenti ».

Est-ce l’autocollant A est obligatoire ?

Si vous venez de décrocher votre permis de conduire, vous serez dans l’obligation d’apposer sur votre automobile l’autocollant « A » durant trois ans ou deux ans si vous avez effectué la conduite accompagnée.

Où placer l’autocollant A ?

Le disque A doit être placé sur la carrosserie de la voiture, à l’arrière de votre véhicule. Vous ne devez en aucun cas le placer sur le pare-brise. Par ailleurs, la taille de  l’autocollant doit être de 15 centimètres pour une voiture, 10 centimètres pour un véhicule 2 roues. La loi n’autorise pas les jeunes apprentis à l’apposer sur la lunette arrière.

A noter que si le jeune conducteur partage le véhicule avec ses parents, ces derniers n’auront pas systématiquement à retirer l’autocollant A.

Où acheter un sticker jeune conducteur ?

Votre auto-école peut vous offrir un sticker jeune conducteur. Si vous n’avez pas cette chance, il est possible de l’acheter dans les supermarchés, dans les boutiques spécialisées ou même en ligne. D’ailleurs, si vous ne souhaitez pas abîmer votre carrosserie, il est possible de se procurer un sticker magnétique plutôt qu’un autocollant.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Quelles sont les spécificités du permis probatoire ?

Quand un jeune décroche son permis de conduire, il doit respecter certains points. A commencer par l’autocollant A qui va devoir apposer sur sa voiture.

Outre cet élément, il est aussi soumis à une vitesse stricte, elle ne peut pas excéder les 110 km/h sur l’autoroute, 80km/h sur les routes nationales et 100 km/h sur une route avec des chaussées séparées.

Le jeune conducteur doit aussi attendre d’avoir 12 points en sa possession. La première année d’un permis probatoire, il ne dispose que de 6 points qui augmentent avec le temps pour atteindre les 12 points au bout de 3 ans, 2 ans en cas d’obtention du permis en conduite accompagnée

La tolérance concernant l’alcool au volant est beaucoup plus limitée. Un jeune conducteur ne peut pas être contrôlé avec plus de 0.2 grammes par litre dans le sang sous peine de se voir retirer la totalité de ses points au permis de conduire. Rappelons que si le jeune conducteur perd l’ensemble de ses points, son permis est annulé.

Combien de temps garder un A ?  

Un jeune conducteur doit garder son macaron A durant trois ans. Attention, dans le cas d’une conduite accompagnée, l’autocollant peut être gardé durant deux ans sur la carrosserie de l’automobile.

Absence de A : quelles sanctions ?

En cas d’absence d’un autocollant A, l’apprenti conducteur s’expose à une amende forfaitaire de 35 euros qui peut être minoré à 22 euros si le paiement est effectué dans les trois jours.

Qu’est-ce qu’un permis probatoire ? 

Le permis probatoire va s’adresser aux personnes qui viennent de décrocher le permis de conduire. La période du permis probatoire va dépendre de la méthode d’apprentissage de conduite. Si le nouveau conducteur a passé la conduite accompagnée, la période probatoire ne sera que de 2 ans. Sinon elle montera à 3 ans. A noter qu’au départ, l’automobiliste n’a que 6 points au lieu de 12 points. 

Quelle assurance auto pour un jeune conducteur ?

Pour les assurances, un jeune conducteur est un automobiliste qui vient de décrocher son permis de conduire dans les 3 dernières années ou qui n’a pas été assuré depuis trois ans. Si vous entrez dans cette catégorie, vous allez payer une surprime car vous êtes considéré comme un profil à risque en raison de votre inexpérience au volant.

Pour vous faire une idée sur les prix pratiqués en fonction de votre profil, n’hésitez pas à utiliser les services d’un comparateur d’assurances. En moins de 5 minutes et sans bouger de chez vous, vous obtiendrez des devis assurance auto gratuits.

Souvenez-vous que le montant d’une cotisation va dépendre de plusieurs critères :

  • La formule et les garanties choisies : s’agit-il d’une assurance auto au tiers, d’une formule intermédiaire, d’une formule tous risques ou même d’une assurance auto au kilomètre.
  • Votre profil d’assuré
  • La voiture à assurer
  • Vos acquis : l’assureur applique en effet une « surtaxe » selon votre expérience sur l’asphalte. Mais nous allons voir comment vous pouvez la faire baisser !

Les dernières actualités de l'assurance auto

voiture-pollution-malus-ecologique Malus écologique 2024 : le barème se durcit drastiquement

L'horizon de l'industrie automobile s'obscurcit avec l'arrivée de l'année 2024 et son cortège de changements fiscaux drastiques. Au cœur de la tourmente, le barème du malus écologique, pivot dans la lutte contre les émissions de CO2 et la promotion des véhicules respectueux de l'environnement. Toutefois, les nouvelles directives gouvernementales suscitent l'inquiétude et génèrent une vague de critiques. Cette année, le barème se montre d'une rigueur sans précédent.

Lire la suite
Vignette-verte-suppression Assurance auto : la vignette verte sera supprimée à partir du 1er avril 2024

Gérald Darmanin a annoncé lundi 17 juillet la suppression de la vignette verte apposée sur le pare-brise des voitures. Cette mesure, qui se faisait attendre des assureurs, prendra effet à partir du 1er avril 2024.

Lire la suite
vente voiture électrique Quelle part pour les ventes de voitures d'occasion ?

Selon une étude récente de l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) et l'organisation patronale Mobilians, les voitures électriques ne représentent que 2 % des ventes de voitures d'occasion au premier trimestre 2024, bien loin des performances sur le marché du neuf.

Lire la suite
La rédaction d'Assurland
Rédigé par La rédaction d'Assurland

Dernière mise à jour : le 28/02/2024

Découvrir l'équipe rédactionnelle