Assurance : pourquoi faut-t-il obligatoirement assurer sa tondeuse ?

Articles sur
le même sujet
Voir plus d'articles
Suivre l'actualité de l'assurance
Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez les dernières actualités de l'assurance ainsi que nos conseils pratiques.
Abonnez-vous !

Guide de l'assurance > Actualité Assurance > Assurance habitation > Assurance : pourquoi faut-t-il obligatoirement assurer sa tondeuse ?

Actualité de l'assurance

Assurance habitationVoir toute son actualité

Assurance : pourquoi faut-t-il obligatoirement assurer sa tondeuse ?

|
Consultations : 2909
Commentaires : 0
Simulation gratuite d'assurance habitation : Economisez sur votre assurance habitation

Les tondeuses et les motoculteurs apportés sont considérés comme des véhicules terrestres à moteur. Par conséquent, il est obligatoire de souscrire une assurance lorsque l’on détient ce type de matériel chez soi. Le point sur cette assurance trop souvent méconnue.

Bien choisir son assurance

Même si cela peut sembler farfelu, il est bon de savoir que les tondeuses sont soumises à l’obligation légale d’assurance au même titre que les véhicules. En effet, souscrire une assurance vous permettra d’être couvert en cas de dommages corporels ou matériels engendrés par votre matériel. Chute du haut du siège, collision avec un autre véhicule, projection de gravats sur une voiture sont tant d’accidents qui peuvent arriver lorsque l’on conduit un motoculteur. Mais, comment faut-il procéder pour s’assurer ? Et bien sachez que certains contrats d’assurance habitation comportent une clause optionnelle qui concerne les tondeuses et les motoculteurs.

En cas d’incident, la garantie responsabilité peut fonctionner si votre équipement est considéré comme un véhicule à moteur. C’est le cas par exemple d’une tondeuse autoportée comprenant un volant ainsi qu’un siège conducteur. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, prenez le temps de vérifier vos équipements afin de savoir s’ils seront bien couverts par une assurance au titre de la responsabilité civile.

Défaut d’assurance : quels sont les risques encourus ?

jardin-jardinier-homme

Refuser d’assurer sa tondeuse ou son motoculteur peut avoir des conséquences plus ou moins graves. Car, lorsqu’un incident se produit, les assureurs qualifient ce sinistre d’accident de la circulation.

En effet, selon le Code de la route (article L324-2), ce type de comportement est considéré comme un délit aux yeux de la loi, vous encourez donc une sanction allant d’une amende de 3750 euros à l’interdiction de conduire certains véhicules voire la confiscation totale de votre matériel.

En plus de tout cela, vous serez considéré comme responsable en cas d’un accident avec votre tondeuse. De ce fait, vous devrez automatiquement indemniser la victime et cela à vos propres frais. Assurer sa tondeuse est donc loin d’être une option !

Faites jouer la concurrence, comparez les acteurs du marché pour le produit de votre choix !

Assurance AUTO Assurance SANTE Assurance MOTO Assurance CHIEN ET CHAT Assurance VIE Assurance CREDIT Assurance DECES
Laisser un commentaire
Votre nom *
Votre email *
* champs obligatoires
Notez l'article :
0 réaction

S'abonner aux actualités par flux RSS
Abonnez-vous à notre flux RSS pour recevoir instantanément les dernières
actualités en direct.
S'abonner aux flux RSS