Assurance habitation

Logement : le budget moyen des Français s'élève à 661 € par mois

Publié par le

Quel budget les Français consacrent-ils à leur logement ?

Chaque mois, les Français consacrent en moyenne 661 € à leur logement. Un poste de dépense important qui ne cesse de grimper ; sur un an ce dernier a progressé de 30 €.

24,3 % des revenus mensuels des ménages

Près d’un quart des revenus mensuels des ménages y est consacré. Selon le dernier baromètre Sofinscope, les Français dépensent en moyenne 661 € par mois pour leur logement. Entendez pour le loyer (sans les charges) ou pour remboursement d’un crédit immobilier. Quoi qu’il en soit, la somme est conséquente puisqu’elle représente 24,3 % des revenus mensuels des ménages. Ce budget est d’ailleurs en hausse de 30 € sur une année. Le taux d’effort a quant à lui progressé de 1,1 point par rapport à 2017.

Si ce budget représente une moyenne nationale, il existe bien évidemment quelques disparités. Les propriétaires notamment, remboursement en moyenne 790 € par mois pour le crédit de leur bien immobilier. Pour les locataires le budget est moins élevé : 566 € par mois pour leur loyer. Des différences qui sont également visibles selon la région de résidence : 617 € par mois en province contre 852 € en Ile-de-France.

Des difficultés à épargner ou partir en vacances

Pour les Français ce poste de dépense et le taux d’effort qui y est lié, a un impact direct sur de nombreux secteurs. « Le logement est ainsi considéré comme un poste de dépenses prépondérant dans le budget global des foyers et continue à avoir un impact important sur les autres postes de dépenses », explique Sofinscope. Les Français sont ains 60 % à expliquer avoir des difficultés à épargner, 57 % à partir en vacances, 53 % à profiter de loisirs ou encore 57 % à améliorer leur appartement ou maison. Là encore, il existe néanmoins quelques nuances, différences. Les locataires sont ainsi plus nombreux que les propriétaires à souffrir de cette situation. De même, les personnes habitant en régions parisiennes sont plus nombreuses à considérer ce taux d’effort comme trop important.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES