Comparateur assurance habitation colocation

  • Plus de 78 offres d'assurance comparées en 3 minutes
  • Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

La colocation est une solution adoptée pour ses nombreux avantages : économies, aspect social... Mais côté assurance habitation, il faut observer quelques règles. Il faut aussi bien choisir son contrat afin de souscrire la couverture adaptée.

Est-il obligatoire de s'assurer en colocation ?

Oui, il est obligatoire de s'assurer en colocation. Il faut savoir qu'en France, dans le cas d'une location, l'assurance habitation est obligatoire. Cette assurance doit au minimum inclure une garantie des risques locatifs (GRL). Elle prendra en charge les dommages causés par l'un des sinistres suivants :

  • incendie ;
  • explosion ;
  • dégât des eaux.

Ce contrat inclut généralement une garantie responsabilité civile, qui vous couvre pour les dommages occasionnés à un tiers causés par vous, votre logement, ou les personnes inscrites au contrat.

 

Ce contrat inclut généralement une garantie responsabilité civile, qui vous couvre pour les dommages occasionnés à un tiers causés par vous, votre logement, ou les personnes inscrites au contrat.

L'attestation d'assurance habitation à remettre au propriétaire en cas de colocation

Pour prouver à votre propriétaire que vous êtes bien assuré au titre de l'assurance habitation, il faut lui remettre une attestation d'assurance habitation. Cette attestation vous est fournie par votre assureur et doit être fournie au début de la location, ainsi que tous les ans.

Que se passe-t-il en cas de défaut d'assurance habitation colocation ?

Si vous oubliez de souscrire une assurance habitation et/ou de remettre l'attestation à votre propriétaire bailleur, ce dernier doit vous envoyer une lettre de rappel. Si, après l'envoi de cette lettre, les locataires ne respectent pas leur obligation, le propriétaire peut :

  • envoyer une mise en demeure aux locataires ;
  • souscrire lui-même une assurance habitation et reporter cette charge sur le loyer.

Si le propriétaire souscrit lui-même l'assurance, le contrat ne doit inclure sur la garantie des risques locatifs. 1/12e de la prime annuelle de l'assurance multirisque habitation sera ajoutée au montant du loyer. Le propriétaire peut aussi majorer ce tarif de 10 % maximum pour les démarches.

 

Le propriétaire bailleur peut aussi choisir de mettre fin au bail de location.

Qui doit souscrire l'assurance habitation quand il y a plusieurs locataires ?

Trois possibilités pour la souscription d'une assurance habitation en colocation :

  1
Possibilité 1

Souscrire un seul contrat : les noms de tous les locataires du bien seront présents sur le contrat, et tous seront protégés à garanties égales.

  2
Possibilité 2

Souscrire individuellement un contrat : dans ce cas de figure, chaque colocataire souscrit son propre contrat et est protégé selon les garanties souscrites.

  3
Possibilité 3

Faire souscrire l'assurance par le propriétaire après accord entre ce dernier et les colocataires : dans ce cas, il peut reporter chaque mois 1/12e de la prime annuelle majorée de 10 % maximum sur le montant du loyer.

À savoir qu'il est souvent préférable que tous les colocataires souscrivent leur contrat chez le même assureur. Cela facilite les démarches en cas de sinistre, évite les litiges et facilite les processus d'indemnisation.

Assurance colocation : comment mettre à jour le contrat ?

Lorsque l’on vit en colocation, il n’est pas rare que la situation évolue : départ de l’un des colocataires, l’arrivée d’un nouveau colocataire ou d’un colocataire supplémentaire... Il est donc possible de modifier le contrat pour l'adapter à la nouvelle situation.

Pour ce faire, vous devez prévenir au plus tôt votre assureur, par téléphone, en ligne, ou par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR). L'assureur ajoutera ensuite un avenant au contrat, qui vous sera transmis dès la validation du changement.

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation à partir de 47€ par an

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Choisir son assurance logement en colocation

Aujourd'hui, les offres sur le marché de l'assurance habitation sont nombreuses et faire le bon choix peut être difficile. Pour s'orienter vers le meilleur contrat, il faut d'abord analyser ses besoins : quelle est la valeur du mobilier à assurer ? Quelle est la surface du logement ? Êtes-vous en copropriété ?

Voici une liste de critères à observer pour faire le bon choix, une fois vos besoins analysés :

  • les formules d’assurances et leurs garanties de base ;
  • les différentes garanties optionnelles proposées ;
  • les franchises et les exclusions de garantie ;
  • le montant de la prime de votre assurance habitation colocation.

Pour trouver le bon prix, vous pouvez comparer les assurances habitation. À l'aide d'un comparateur et en renseignant quelques informations sur votre profil et votre logement, vous aurez accès en quelques minutes à une liste de devis d'assurance logement. Vous pourrez ensuite choisir le contrat qui vous convient, avec la couverture adéquate et le prix le plus avantageux.

Colocation : clause de solidarité et bail 

La loi ne régit pas explicitement les colocations et leurs modalités. En pratique, c'est le bail de colocation, signé par les différents colocataires, qui fait foi. Il faut ainsi connaître certains aspects légaux relatifs à ce mode de logement. En effet, mieux vaut éviter les mauvaises surprises en cas de problème entre colocataires.

Il existe notamment la clause de solidarité, qui est inscrite sur le bail de colocation. Si l’un des colocataires ne peut payer son loyer, cette clause donne le droit au propriétaire de se tourner vers un autre colocataire pour réclamer la somme qui doit lui être versée. Il s’agit donc d’une sécurité pour les propriétaires afin d’éviter les loyers impayés.

Pour en sortir, trois options :

  • le bailleur peut choisir lui-même de vous libérer de cette clause ;
  • si vous quittez votre logement (dont le bail de colocation est postérieur à 2014), la clause prend fin dès qu’un nouveau locataire arrive, ou maximum 6 mois après votre départ ;
  • si votre bail est antérieur à 2014, la clause n’est plus effective une fois le bail en cours arrivé à son échéance.
  1
Option 1

Le bailleur peut choisir lui-même de vous libérer de cette clause.

  2
Option 2

Si vous quittez votre logement (dont le bail de colocation est postérieur à 2014), la clause prend fin dès qu’un nouveau locataire arrive, ou maximum 6 mois après votre départ.

  3
Option 3

Si votre bail est antérieur à 2014, la clause n’est plus effective une fois le bail en cours arrivé à son échéance.

À savoir également que, comme pour une location classique, une colocation implique :

  • un dépôt de garantie (caution) ;
  • le propriétaire peut demander un garant ;
  • le mode de paiement : via une agence, les colocataires peuvent généralement payer chacun leur part. Mais les propriétaires particuliers demandent souvent un règlement unique.
 

La garantie des meilleurs prix avec le plus large panel du marché

0€

Un service 100% gratuit et sans engagement

 

Protection de vos données et de votre vie privée

FAQ Assurance habitation colocation

  • Comment s'assurer quand on est en colocation ?

    Il y a plusieurs façons de s'assurer quand on est en colocation. Les colocataires peuvent souscrire un contrat en commun, ou chacun peut souscrire un contrat séparé. Dans tous les cas, il faut obligatoirement en passer par l'une de ces deux options.

  • L'assurance multirisque habitation (MRH) est un contrat d'assurance habitation personnalisable. Vous pouvez choisir les garanties dans le contrat, la valeur des biens et du logement à indemniser, les personnes à assurer sur le contrat, les franchises et les plafonds.

  • Prendre une assurance habitation est obligatoire dans le cas d'une location (et donc d'une colocation). Mais souscrire un tel contrat est également recommandé car il permet d'obtenir une indemnisation pour ce qui est couvert en cas de sinistre : incendie, dégât des eaux, sécheresse, vol, vandalisme...

  • Les étudiants choisissent souvent la colocation : cela leur permet de réaliser des économies tout en profitant des avantages d'un logement à plusieurs (sociabilité, espace...). Pour choisir leur assurance habitation, comparer les contrats est une solution pertinente. Elle leur permettra de choisir la bonne couverture en quelques minutes, sans avoir à se déplacer en agence, ni à appeler un assureur au téléphone.

Les dernières actualités de l'assurance habitation

renovation energie Rénovation : les initiatives des banques et assureurs

Face à un désengagement progressif de l'État dans l'accompagnement de ces travaux écologiques, le secteur privé, notamment les banques et assurances, saisit l'opportunité de s'impliquer davantage. Cette dynamique se traduit par la multiplication des offres de financement à vocation écologique, illustrée récemment par le partenariat entre BNP Paribas et EDF.

Lire la suite
secheresse Le Gouvernement limite la garantie cat' nat'

Le Gouvernement ajuste sa législation pour mieux gérer les conséquences des catastrophes naturelles, notamment la sécheresse. Cette adaptation se manifeste par l'introduction de mesures législatives visant à encadrer la garantie catastrophe naturelle (cat'nat') et à renforcer le contrôle des règles de construction.

Lire la suite
acheel habitation Assurance habitation : Acheel dévoile sa nouvelle étude

Le prix des assurances habitation en France varient souvent en fonction de la localisation géographique et l'exposition aux risques. Une étude menée par la compagnie d'assurance digitale Acheel met en lumière ces disparités, et offre un aperçu détaillé des villes et régions où les coûts sont les plus élevés, ainsi que des facteurs influençant ces prix.

Lire la suite
La rédaction d'Assurland
Rédigé par La rédaction d'Assurland

Dernière mise à jour : le 19/10/2023

Découvrir l'équipe rédactionnelle