Assurance villegiature : c'est quoi ?

Votre projet

Figurant bien souvent au contrat d’assurance habitation dans sa version multirisque, la garantie villégiature présente une utilité qui peut s’avérer tout à fait appréciable. Cette assurance complémentaire permet en effet d’emmener avec vous en vacances votre responsabilité civile. Comment ? En étendant sa validité.

Qu'est-ce qu'une assurance villégiature ?

Une villégiature est un séjour de vacances dans un lieu que vous choisissez. L'assurance villégiature est donc la couverture pour votre logement de vacances.

Plus précisément, l'assurance villégiature inclut toujours la garantie responsabilité civile villégiature, qui couvre les dommages matériels que vous pourriez causer au logement du propriétaire ou à un tiers. Mais vous pouvez également ajouter d'autres garanties au contrat, afin de bénéficier d'une meilleure couverture.

Généralement, l'assurance villégiature est incluse dans le contrat d'assurance multirisque habitation (MRH) de votre résidence principale. Parfois, il arrive aussi que certains assureurs ne proposent pas de contrat spécifique pour les vacances. Dans ce cas, vous pouvez demander des extensions de garanties, que vous devrez payer en supplément. Avec ces extensions de garanties, vous pourrez être couvert de la même façon.

bloc-cta-habitation
Votre assurance habitation
à partir de 47€ par an

Assurance villégiature : obligatoire en vacances ?

Il n'est pas obligatoire de souscrire une assurance villégiature lorsque vous partez en vacances. Toutefois, le propriétaire du logement que vous louez pour vos vacances peut exiger la souscription d'un tel contrat. Il le précise alors par une clause dans le contrat de location et pourra vous demander une attestation d'assurance villégiature.

Dans tous les cas, la souscription d'un tel contrat reste vivement recommandé, même si le propriétaire ne l'impose pas. Cela vous permettra de passer vos vacances la conscience tranquille car un sinistre peut toujours arriver : un dégât des eaux causé par une baignoire qu'on aurait oublié de fermer, un dégât électrique, un incendie...

Attestation de responsabilité civile villégiature

Pour obtenir une attestation de responsabilité civile villégiature, vous devez vous adresser à votre assureur. Le plus simple reste de faire cette demande directement depuis votre espace client en ligne sur le site ou l'application de l'assureur.

Si votre contrat multirisque habitation comporte déjà une garantie responsabilité civile villégiature, vous devez penser à l'activer et à demander votre attestation avant votre départ en vacances. L'attestation de responsabilité civile villégiature sera transmise par courrier dans un délai de 10 jours. Certains assureurs vous la transmettent automatiquement et sans délai lorsque vous en faites la demande en ligne. Cette attestation comporte les informations suivantes :

  • coordonnées du souscripteur ;
  • numéro du contrat ;
  • adresse du logement de vacances ;
  • période de location ;
  • garanties du contrat.

Que couvre l'assurance villégiature ?

L'assurance villégiature vous couvre avant tout sur votre lieu de vacances au titre de la responsabilité civile. Autrement dit, elle vous indemnisera en cas de dommages matériels ou physiques causés à un tiers et/ou au logement de vacances en cas de sinistre. La couverture fonctionne si le sinistre est causé par :

  • vous-même ;
  • les membres de votre famille vivant habituellement avec vous, dont vos enfants ;
  • les employés de maison (baby-sitter, femme de ménage, jeune fille au pair) ;
  • vos animaux de compagnie ;
  • vos biens.

En plus de cette garantie de base, vous pouvez ajouter d'autres couvertures à votre assurance villégiature :

  • vol ;
  • destruction de vos effets personnels ;
  • garantie des objets emportés ;
  • frais d'interruption de séjour...

Quels logements de vacances sont couverts ?

Les garanties de l'assurance villégiature peuvent s'appliquer à tous les types de biens immobiliers dans le cadre d'une location saisonnière. Appartement, mobil-home de camping, villa ou encore mas, tous ces logements entrent dans ce cadre.

Comment faire marcher la garantie villégiature ?

Si votre contrat d'assurance habitation inclut une garantie villégiature, il faudra l'activer avant de partir en vacances. Pour cela, transmettez à votre assureur les informations suivantes :

  • adresse de votre location de vacances ;
  • dates de séjour ;
  • les compagnies d'assurance exigent parfois d'autres informations : taille du logement, nombre de pièces, valeur du mobilier...

Si le contrat n'inclut pas une telle garantie, il faudra penser à souscrire un nouveau contrat ou à demander une extension de garantie à votre assureur.

Attention, la clause villégiature est limitée dans le temps. Elle ne peut fonctionner que pour 3 mois maximum et seulement en France, sauf mention contraire au sein du contrat.

FAQ Assurance villégiature

  • Qu'est-ce qu'une attestation de villégiature ?

    Une attestation d'assurance villégiature est un document prouvant au propriétaire du logement que vous louez pour vos vacances que vous êtes bien assuré.

  • Dans le cadre d'une location saisonnière, l'assurance peut être souscrite soit par le propriétaire du logement, soit par le locataire. Si le propriétaire la souscrit lui-même, il peut reporter cette charge sur le loyer.

  • Pour assurer un gîte dans le cadre d'une location, le propriétaire peut souscrire une assurance multirisque habitation. Le locataire peut quant à lui souscrire une assurance villégiature ou une assurance habitation temporaire.


Actualité de l'assurance habitation

squat-loyer

Que prévoit la proposition de loi anti-squats et loyers impayés ?

Le texte de loi vise une hausse des sanctions contre les squatteurs, mais également la simplification des poursuites judiciaires en cas de loyers impayés par les locataires.

prix-commune

Hausse significative des prix des biens dans les petites villes

Les petites communes connaissent un pic d'attractivité ces derniers temps. Cet intérêt impacte fortement l'immobilier avec une hausse des prix pouvant aller de 30 à 40 % dans certaines petites villes.


Infos et conseils pratiques sur l'assurance habitation