Assurance auto

Guide 2024 pour l'installation de boîtier éthanol dans votre véhicule

  • Comparez gratuitement le panel le plus large du marché en 3 minutes
  • 357€ d’économie moyenne sur votre assurance auto*
layers
8 millions d'offres

Plus de 8 millions d'offres proposées chaque année

De plus en plus de Français se mettent au superéthanol ou « E85 » et leurs arguments sont nombreux : ce biocarburant est deux fois moins cher que l'essence ou le diesel, il est plus « propre » et le maillage en stations-service s'améliore de jour en jour. Fabriqué à base de végétaux, il est surtout populaire en France, au Brésil, en Thaïlande, aux États-Unis et en Suède.

Véhicules convertibles au superéthanol ?

Avant de se précipiter sur l'achat d'un de ces fameux « boîtiers de conversion », il convient de savoir si son véhicule est bien compatible avec la modification. Tout d'abord, il faut bien garder à l'esprit que cette opération ne concerne que les véhicules à essence. Si votre voiture roule au diesel, vous pouvez déjà oublier !

Explications : historiquement, l'utilisation de l'éthanol en tant que carburant n'est pas si récente. En effet, tout moteur essence à quatre temps peut en théorie fonctionner à l'éthanol. C'était par exemple le cas pour la Ford T, la première automobile fabriquée en grande série et qui fut produite de 1908 à 1927. Par ailleurs, toutes les essences automobiles commercialisées en France contiennent plus ou moins d'éthanol selon la marque et le produit. Néanmoins, quelques modifications doivent souvent être opérées afin de s'assurer que le véhicule fonctionne de manière optimale et que ses pièces ne souffrent pas d'une usure prématurée.

Ainsi, il n'est en pratique pas possible d'adapter toutes les voitures à essence grâce à un boîtier de conversion au superéthanol. Les véhicules compatibles sont donc les véhicules équipés d'une injection électronique multi-points (les véhicules équipés d'un carburateur ou d'un autre type d'injection ne le sont pas).

Plus simplement, ce sont les véhicules Euro 3 ou plus compatibles SP95-E10 (cela concerne plus de 98% du parc automobile français).

  • Pour les voitures à injection directe immatriculées entre 1991 et 2000, la conversion est possible moyennant quelques modifications.
  • Pour les voitures à injection directe commercialisées à partir de 2000, l'éthanol a été pris en compte par les constructeurs. Ces véhicules ne posent donc pas de problème.

Nous vous recommandons vivement de faire appel à votre concessionnaire, à un expert ou à l'un des trois fabricants de boîtiers de conversion homologués pour confirmer la compatibilité de votre véhicule.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Installer le boîtier éthanol

Une fois que vous êtes sûr que votre véhicule peut bien accueillir un boîtier de conversion, il faut sélectionner le bon kit. Ici, le choix se portera sur l'une de ces trois marques, les seules aujourd'hui homologuées : Flexfuel, Biomotors et ARM Engineering. Un kit de conversion se compose du boîtier électronique, d'un faisceau électrique de raccordement aux injecteurs et, pour certains, d'une sonde de température externe au boîtier.

Le choix du boîtier dépend quant à lui de plusieurs facteurs :

  • La norme de votre véhicule (Euro 3, 4, 5 ou 6) ;
  • Le type d'injection ;
  • La puissance du véhicule (en CV).

Seul un expert peut déterminer le boîtier compatible avec votre motorisation. Vous n'aurez donc pas à comparer les différents boîtiers vous-même.

En outre, l'installation n'est pas non plus de votre ressort. La reprogrammation du véhicule nécessite l'intervention du fabricant du boîtier de conversion ou de l'un de leurs partenaires. Il existe donc des installateurs agréés tels que Norauto, Speedy ou encore Point S.

Attention, toute reprogrammation avec un boîtier non-homologué ou effectuée par un garagiste non-affilié aux trois marques concernées est illégale et peut entraîner un retrait de garantie constructeur de votre véhicule. Il est donc impératif d'effectuer la conversion dans la légalité si vous désirez rouler avec la voiture reprogrammée.

Assurer un véhicule au superéthanol

Un véhicule roulant au superéthanol est garanti de la même manière qu'un véhicule à essence à une exception prête : le moteur et les systèmes post-traitement du véhicule (les pièces en contact avec le carburant) sont couvertes par une garantie spécifique délivrée par le fabricant du boîtier. Cette dernière est d'ailleurs obligatoire et livrée avec le kit de conversion. Le reste des pièces est couvert normalement par la garantie du constructeur.

Toutefois, pour certains véhicules anciens, la conversion peut annuler la garantie constructeur. Si vous souhaitez effectuer une telle modification et que votre voiture est toujours couverte par sa garantie d'origine, il est recommandé de prendre contact avec votre concessionnaire pour ne pas risquer une déconvenue.

En terme d'assurance auto, une voiture roulant au superéthanol est donc relativement similaire à une voiture à essence. Côté coûts, le prix moyen d'un boîtier est environ de 150 euros, mais il faut également prendre en compte la pose et le prix de la garantie. Le tout revient généralement à un prix compris entre 400 et 1 400 euros et en moyenne à 600 euros.

Si vous désirez vendre votre véhicule converti au superéthanol, plusieurs solutions s'offrent à vous :

  • vendre le véhicule en l'état, prêt à rouler avec ce biocarburant ;
  • démonter le kit de conversion, laissant ainsi le véhicule inchangé ;
  • le kit peut être réutilisé sur n'importe quel véhicule compatible.
 

Comparez les assurances auto et économisez 357€* en moyenne pour les mêmes garanties !

Bioéthanol : Avantage sur le bonus-malus ?

En France, le gouvernement veut pousser à l'achat de véhicules dits « propres ». Exonérations fiscales, réductions à l'achat, rabais sur la carte grise... De nombreuses dispositions sont mises en place pour vous inciter à opter pour une solution de mobilité moins émettrices en émissions de CO2. De facto, le E85 est moins taxé car il permet de réduire les émissions de CO2 d'en moyenne 50 %.

À savoir que désormais, 9 véhicules sur 10 peuvent être convertis au superéthanol. Le moment est donc tout choisi pour passer sur ce carburant et trouver une nouvelle assurance pour une voiture à éthanol.

Sachez que les véhicules équipés d'un boîtier E85 bénéficient également d'un abattement de 40 % sur les émissions de CO2 inférieures à 250gr/km pour le calcul du malus écologique. En outre, la TVA sur le superéthanol E85 est déductible à 80% pour les entreprises.

Enfin, la carte grise est gratuite dans la plupart des régions de France pour l'achat d'un véhicule homologué au superéthanol. Les économies ne se réalisent donc pas seulement sur le carburant.

Pourquoi rouler au biocarburant en France ?

Il y a de nombreux arguments en faveur du superéthanol. Parmi tous ces arguments, on peut notamment retenir :

  • Son coût, environ 0,70 centimes le litre. Malgré une consommation plus élevée de 25 à 30% par rapport à de l'essence, l'opération reste rentable. C'est une aubaine pour les Français face à la constante hausse des prix de l'essence et du diesel.
  • Son bilan écologique est meilleur que celui de l'essence ou du diesel ; les émissions de CO2 sont réduites de moitié. Cependant, les détracteurs de ce carburant mettent en garde contre la dangerosité de certains de ses rejets sur la santé.
  • Le moteur peut parfois devenir plus silencieux après une conversion au superéthanol.
  • Vous vous fournissez en carburant français, limitant ainsi la dépendance énergétique du pays.
  • Le maillage en stations-service délivrant du E85 s'améliore sans cesse. On dénombre en décembre 2019 plus de 1 600 stations concernées sur le territoire.

Il faut toutefois modérer ce propos et présenter les quelques inconvénients du passage au superéthanol :

  • La suppression des garanties : le constructeur du véhicule peut choisir à sa guise de retirer ses garanties si vous posez un boîtier de conversion. Vous comptez alors sur les garanties délivrées par le fabricant du kit.
  • La réduction des performances de la voiture : reprise plus longue, véhicule moins performant lors de températures négatives, surtout au démarrage.
  • Le bilan écologique : certes, les rejets sont moins importants que pour les carburants classiques. Néanmoins, la production d'éthanol implique l'utilisation de produits chimiques très polluants ainsi que la mise à disposition de nombreuses terres agricoles et in fine, une consommation massive d'eau. Il faut également ajouter à cela sa tendance à créer de l'inflation sur le prix des matières premières telles que la betterave, le sucre, le blé, colza ou encore maïs.

FAQ convertir sa voiture à essence au superéthanol

Quel risque de rouler à l'éthanol ?

Rouler à l'éthanol représente certains risques de corrosion touchant notamment les injecteurs, les pompes à carburant et les conduits flexibles du circuit d'alimentation. En effet, il se charge d'eau à cause de la condensation, le rendant plus corrosif que l'essence.

Quelle voiture peut rouler à Léthanol sans kit ?

Certains véhicules sont directement homologués pour rouler à l'éthanol. On trouve notamment la gamme Flexifuel de Ford (Fiesta, Puma, Focus, Kuga, Transit) et la gamme FlexFuel de Jaguar-Land Rover (Range Rover Evoque, Land Rover Discovery Sport, Jaguar E-Pace).

Quelle vignette Crit air pour éthanol ?

Reprogrammer sa voiture au superéthanol avec un boîtier de conversion ne change jamais le niveau Crit'air de la vignette.

Quel est le prix du bioéthanol ?

Le bioéthanol en France se trouve à un prix oscillant entre 60 et 70 centimes d'euro.

Est-ce qu'un diesel peut rouler à l'éthanol ?

S'il est parfois possible de rouler à l'éthanol avec un véhicule à essence même sans boîtier de conversion, rouler à l'éthanol avec un diesel est fortement déconseillé. Si vous désirez rouler au biocarburant, il faut vérifier en amont si votre véhicule est bien compatible avec l'installation d'un boîtier de conversion dédié.

Quel est la différence entre E10 et E85 ?

L'essence E10 est composée de sans-plomb 95 et de 10 % de bioéthanol. L'E85, également nommé « superéthanol », est composé de sans-plomb 95 mais son taux de bioéthanol varie de 65 % à 85 %.

Les dernières actualités de l'assurance auto

marché voiture électrique Auto : l'électrique gagne du terrain

En 2023, les nouvelles immatriculations ont affiché une part de 16,8% pour les véhicules entièrement électriques, tandis que les hybrides rechargeables ont représenté 9,2% des nouvelles voitures sur la route.

Lire la suite
assurance voiture électrique Assurance voiture électrique : l'exonération de la TSCA prolongée

En 2024, les propriétaires de voitures électriques verront une augmentation du coût de leur assurance, attribuable à la cessation d'une exonération fiscale. Cependant, il demeurera possible de bénéficier de cette exonération en remplissant certaines conditions.

Lire la suite
Tesla Next Gen La Tesla Next-Gen d'Elon Musk sera conçue en Europe et vendue à 25 000 euros

C'est officiel. Tesla aura bien droit à une voiture à moins de 25 000 euros. Après avoir dévoilé la nouvelle Model 3 Highland, Tesla a toujours pour ambition de produire une voiture électrique à un prix abordable pour secouer le marché automobile. Elon Musk a confirmé le projet Next-Gen , tout en précisant que la voiture en question sera produite en Europe et assemblé en Allemagne.

Lire la suite
Théophile Robert
Rédigé par Théophile Robert

Dernière mise à jour : le 26/02/2024

Découvrir l'équipe rédactionnelle