Comparez gratuitement

Une flexibilité du permis de conduire pour les seniors

30 juil. 2015 La Rédaction d'Assurland 15453 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

Dès la rentrée prochaine, la question du prolongement du permis de conduire pour les personnes âgées devient un peu plus flexible.

Actuellement, un renouvellement du permis tous les 3 ans

Actuellement, la validité d’un permis de conduire est de 10 ans jusqu’à notre 70 eme anniversaire. Puis, dès l’âge de 70 ans, un conducteur, doit le renouveler tous les 3 ans au maximum. Cependant, la date de validité ne doit pas dépasser 79 ans. En effet, à partir de cet âge, il doit être renouvelé tous les ans.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Une prolongation du permis de conduire tous les 5 ans

Le code de la route va subir quelques modifications d’ici peu. En effet, il va bientôt falloir mettre à jour les nouvelles dispositions concernant le renouvellement du permis de conduire pour les personnes âgées.

Dès le 1er Septembre 2015, la loi devient un peu plus flexible. Ainsi, les personnes de 70 à 80 ans, pourront prolonger leur permis tous les 5 ans. Les conducteurs âgés de plus de 80 ans, pourront quant à eux, le renouveler tous les 2 ans.

Avec l’âge, de nombreuses personnes âgées reconnaissent ne pas être totalement à l’aise dans certains cas au volant d’une voiture. Comme la conduite de nuit par exemple, les dépassements, voire les démarrages en côte. Cependant, conduire leur permet de conserver une vie sociale, en allant voir leurs amis et familles. Cela leur permet aussi de garder une certaine indépendance.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

permis-invalide Que faire en cas d'invalidation du permis de conduire ?

Si votre permis de conduire est invalidé, cela signifie que vous n'êtes plus autorisé à conduire pendant une période déterminée, généralement en raison d'infractions au code de la route ou de l'accumulation de points de pénalité. Si vous recevez une lettre 48 SI, vous devez remettre votre permis de conduire aux autorités dans les 10 jours suivant la réception de la lettre.

Lire la suite
Assurance auto : quid des témoins de l'accident ? Impact et gestion du témoignage après un accident

En cas d'accident de la route, la présence d’un témoin facilite les procédures de prise en charge au titre de l'assurance auto. Cependant, tous les témoignages ne sont pas recevables. Explications.

Lire la suite
accident-voiture-bleue-deux-hommes L'importance du témoignage dans un accident de voiture

Il est plus facile d'indemniser les victimes d'un accident dont on est responsable ou d'être remboursé dans le cas d'un contrat avec garantie « dommages tous accidents » lorsqu'il y a un témoin présent sur les lieux de l'accident. Son témoignage aide effectivement à déterminer la responsabilité du conducteur. Cependant, certaines personnes ne peuvent pas être reçues comme « témoins crédibles ».

Lire la suite
passage-pietons Gérer un accident de voiture impliquant un piéton

Chaque année, plus de 12 000 piétons se font percuter par une voiture. Des accidents qui dans la moitié des cas aboutissent à la mort du piéton percuté. En pratique, ce type de sinistre routier oblige à respecter certaines formalités.

Lire la suite
Renouveler son permis, c’est payant depuis le 1er septembre 2014 Renouveler votre permis devient payant

Depuis le 1er septembre 2014, il faut payer 25 euros pour le renouvellement du permis de conduire, qu'il ait été perdu, volé ou accidentellement détruit. Plus précisément, cette somme correspond au coût du timbre fiscal qu'il faut désormais acheter. Explications.

Lire la suite
alcool-couple-voiture Conduite en état d'ivresse : quelles conséquences ?

Tout le monde sait que la conduite sous l'emprise de l'alcool est dangereuse. Malheureusement, cela reste une cause majeure d'accidents mortels en France. Pourtant, le dispositif actuellement en vigueur est plutôt répressif. Ainsi, si le conducteur cause un accident en état d'ivresse, l'article A 211-1-2 du Code des assurances dispose que le contrat d'assurance voiture peut-être résilié avant son échéance.

Lire la suite