L'actualité de l'assurance

Actualité de l'assurance : assurance santé

santé-gens

Le gouvernement part à la chasse aux clusters dormants. Pour éviter une seconde vague, Olivier Véran a annoncé une vaste campagne de dépistage du Covid-19 en Ile-de-France. Ce sont 1.3 million d'habitants de la région qui pourraient se faire tester dans n'importe quel laboratoire ».

préservatifs

La Présidente du Sidaction fait un appel aux dons pour lutter contre le VIH. Dans une interview accordée au JDD, elle déclare « craindre une catastrophe » dans la lutte contre le virus. Aujourd'hui, ce sont 4 millions d'euros qui manquent au budget.

soleil

Le gel hydroalcoolique ne ferait pas bon ménage avec le soleil. Des dermatologues montent au créneau et déconseillent d'utiliser ce produit au soleil. L'utilisation du gel hydroalcoolique en plein soleil pourrait avoir des conséquences sur la peau.

stethoscope-medecin

En seulement une semaine (du 23 au 29 mars 2020, soit la seconde semaine de confinement en France) ce sont près de 500 000 téléconsultations qui ont eu lieu, soit 50 fois plus que d'habitude. Depuis, c'est un réflexe que les patients ont adoptés. Mais avec la pandémie du Covid-19, la Sécurité sociale ainsi que les mutuelles santé se sont elles aussi adaptées, permettant parfois une meilleure prise en charge. Assurland vous en dit plus.

Le nouveau carnet de santé présente des conseils de prévention actualisés

La Haute Autorité de santé (HAS) appelle les Français à reprendre d'urgence les vaccinations. Avec le confinement, près de 44.000 nourrissons n'ont pas pu être vaccinés. Pour éviter une baisse de la couverture vaccinale et surtout un retour de certaines maladies, il est important que les plus jeunes et les malades chroniques soient protégées.

Bebe

Olivier Véran, le ministre de la santé a annoncé que la Sécurité sociale rembourserait la PMA aux femmes qui auraient dépassé les 43 ans durant le confinement. Une excellente nouvelle pour les associations. Le Covid-19 qui aura eu aussi des répercussions sur le vote de la loi bioéthique. Une loi qui ouvrirait le parcours PMA aux femmes célibataires et aux couples de femme.

sante-medecin-soin-hopital-operation-chirurgie

Le personnel soignant français a été très sollicité durant les mois de mars et d'avril derniers dans le contexte de la crise sanitaire de Covid-19. Dans le courant du mois d'avril, le gouvernement avait déjà annoncé une surmajoration des heures supplémentaires des soignants. Cela a donc été confirmé et les versements devraient arriver au plus tard le 1er septembre prochain.

homme-deprime

Ce jeudi 11 juin 2020, Charlotte Parmentier-Lecocq (députée de La République En Marche - LREM) a fait savoir qu'une proposition de loi devrait être faite pour la rentrée de septembre 2020 concernant la santé au travail. Le but ? En faire “un axe prioritaire de la santé publique” et lutter contre la dépression, les burn-outs et suicides liés à la vie professionnelle des Français. Assurland vous en dit plus sur le sujet.

masque-covid-19

Jeter un masque par terre va vous coûter de l'argent. Le gouvernement souhaite augmenter l'amende pour le jet des déchets. D'ici peu, jeter un masque, des gants ou un mégot de cigarette sera passible d'une amende de 135 euros.

alcool-vin

Le bilan du confinement n'est pas tout noir pour les Français. Ils ont été nombreux à modérer leur consommation d'alcool, de tabac, de produits gras et sucrés, a révélé ce lundi 8 juin le dernier baromètre santé Odoxa-FG2A pour le Figaro Santé et franceinfo. Le sondage a été réalisé sur un échantillon de 1 005 personnes représentatif de 18 ans et plus sur internet entre les 12 et 13 mars 2020, ainsi que sur 1 003 personnes les 13 et 14 mai.

covid-santé

Il n'y aura pas de nouveau confinement. C'est ce qu'indique, le président du conseil scientifique qui explique que quatre scénarios sont envisagés en cas de reprise importante du Covid-19. En attendant, Jean-Francois Delfessy considère que « l'épidémie est contrôlée » mais reste vigilant.

abeille-pollen-fleur

25 % des Français en souffrent et, depuis quelques jours, les pollens sévissent sur le territoire français. Nez qui coule, yeux qui grattent, éternuements : quels sont les symptômes des allergies aux pollens et comment s'en protéger ? Assurland vous dit tout.

coeur

Le Covid-19 aura eu un impact sur le nombre d'arrêts cardiaques en Ile-de-France. Ils ont doublé durant la pandémie. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette augmentation : la peur, l'arrêt du suivi des patients ou encore la difficulté de joindre les secours.

coupemenstruelle-tampon

La DGCCRF alerte sur la dangerosité des coupes menstruelles quand elles ne sont pas utilisées correctement. La répression des fraudes demande une « information claire et lisible » pour les utilisatrices de ces protections périodiques.

cafes-nature

Le 2 juin annonce le début de la deuxième phase de déconfinement, un déconfinement qui fait suite au confinement mis en place à cause de la pandémie du Covid-19. Si la vie à commencer à reprendre un cour un peu plus “normal” le 11 mai, de nombreux lieux de rassemblements restent fermés. Mais à partir du 2 juin, les Français vont peut-être pouvoir retrouver certaines de leurs anciennes habitudes. Assurland fait le point sur ce qui pourrait changer au début du mois prochain.

gelules-cachets-medicaments

Pour lutter contre la pandémie de coronavirus COVID-19, plusieurs pistes médicales ont été explorées, dont notamment celle de la prescription d'hydroxychloroquine chez les patients atteints. A la fin du mois de mars dernier, un décret avait été adopté par le gouvernement pour autoriser sa vente pour soigner les malades atteints de COVID-19. Mais ce mercredi 27 mai, ce décret a été abrogé.

pieton-telephone

Ce mardi 26 mai, la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a validé le lancement de l'application de traçage numérique StopCovid destinée à lutter contre la pandémie de coronavirus COVID-19. Le parlement prononcera son verdict le mercredi 27 mai. Un lancement pourrait être prévu fin mai ou début juin.

hopital-chambre-malade

Cela fait plusieurs années que l'on parle de « crise de l'hôpital en France ». L'endettement de l'hôpital public est croissant et les Français partagent un certain sentiment de malaise par rapport au système hospitalier. D'autant plus que la crise de coronavirus COVID-19 a fait pleinement ressortir toutes les difficultés éprouvées par l'hôpital. En conséquence, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a promis une réforme du système ainsi qu'une hausse des salaires dans le secteur.

enfants

Après les maternelles et les écoles élémentaires, c'est au tour des collèges de rouvrir leurs portes. Interrogé sur la réouverture des écoles, le ministre de l'Education nationale a annoncé que 70 cas de Covid-19 ont été détectés dans 40 000 écoles. Des cas qui se sont déclarés en dehors des établissements.

fumer-cigarette

Le confinement a été propice aux excès. Après la petite prise de poids des Français, Santé Publique France révèle qu'un quart des fumeurs ont augmenté leur consommation de tabac. La consommation d'alcool est restée stable durant les deux mois passés à la maison.

rue-vide

Lors de son allocution du 13 avril, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que les Français devront rester chez eux jusqu'au 11 mai 2020. Le 7 mai dernier, c'est le Premier ministre, Edouard Philippe, qui a pris la parole afin d'évoquer comment cela va se passer. Assurland fait le point pour vous.

Balance-santé

Le confinement aura eu raison du poids des Français. Selon un sondage Ifop, les Français ont pris en moyenne 2,5 kg. Une prise de poids liée à la baisse de l'activité physique, au stress mais aussi au grignotage.

masque

Le masque va devenir incontournable au moment du déconfinement. Pour les porteurs de lunettes, il va surtout devenir embarrassant. En effet, de la buée peut se former sur les verres. Pour continuer de protéger son entourage et de se protéger, voici quelques astuces.

femme-fenetre-attente

En France, le déconfinement suite à la pandémie du nouveau Coronavirus est prévu pour le lundi 11 mai 2020. Cependant, ce n'est que le jeudi 7 mai, lors d'un point sanitaire, qu'il pourra être confirmé ou alors reporté. Assurland fait le point pour vous sur la situation.

mobile-smartphone-application-android

Le sujet a été ouvert depuis quelques semaines déjà : faut-il mettre en place un système de traçage via application mobile pour lutter contre la propagation du coronavirus COVID-19 ? A priori, la décision a été actée et plusieurs acteurs français travaillent déjà sur l'élaboration d'un tel programme. Parmi eux, on compte notamment Dassault Systèmes, l'Inria (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) ou encore la CNIL.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES