Assurance santé

AstraZeneca et Pfizer/BioNTech envisagent une troisième dose de vaccin

Publié par le

À l'heure actuelle, les vaccins contre le Covid-19 ne nécessitent que deux doses. Mais face à la progression inexorable du variant Delta, il faudra peut-être en passer par une troisième dose. En tout cas, les laboratoires AstraZeneca ainsi que Pfizer/BioNTech voudraient inoculer aux populations une troisième dose, efficace contre les nouveaux variants. Ils s'apprêtent donc à demander les autorisations pour le permettre.

Une troisième dose pour contrer le variant Delta

Ce jeudi 8 juillet, le laboratoire BioNTech et l'entreprise Pfizer ont annoncé qu'ils travaillaient sur une troisième dose de vaccin contre le Covid-19. Elle sera développée pour lutter contre la propagation du variant Delta en renforçant la protection immunitaire des personnes ayant déjà reçu les deux premières doses. Le variant Delta est tout particulièrement dans le collimateur. Ce vendredi, le président d'AstraZeneca France Olivier Nataf a également annoncé à BFMTV le développement d'une troisième dose, avec le même objectif.

Les différentes entreprises comptent donc demander des autorisations sous peu pour pouvoir inoculer cette troisième dose aux différentes populations. « On pourra soumettre un dossier à l'Agence européenne du médicament pour une troisième injection éventuellement..... C'est à l'étude en ce moment », a affirmé le président d'AstraZeneca France. Quant à BioNTech et Pfizer, la demande devrait être envoyée en Europe et aux États-Unis « dans les semaines qui viennent ».

Des résultats encourageants pour les laboratoires AstraZeneca et Pfizer/BioNTech

Pour AstraZeneca, « des résultats préliminaires » présentent une « protection supplémentaire » grâce à une troisième dose délivrée six mois après la deuxième. « On voit effectivement que le système immunitaire continue de réagir, continue à produire des anticorps, c'est extrêmement encourageant », explique Olivier Nataf.

Bien entendu, AstraZeneca a tenu à préciser que cela n'était en aucun cas une « entreprise commerciale ». « Nous ne faisons pas de bénéfice sur ce vaccin. Nous le vendons à prix coûtant, au prix auquel nous le produisons. Nous ne gagnons pas d'argent sur ce vaccin », a insisté le président d'AstraZeneca.

Pfizer et BioNTech ont également constaté « des résultats encourageants des essais en cours pour une troisième dose du vaccin actuel ». Ces deux acteurs du vaccin contre le Covid-19 ont indiqué que cette troisième dose pourrait « garantir des niveaux de production plus élevés » contre les nouveaux variants, et notamment le variant Delta.

« Comme l'ont montré les données publiées par le ministère de la Santé israélien, l'efficacité du vaccin a diminué six mois après la vaccination, à mesure que le variant Delta devenait dominant dans le pays », peut-on lire dans un communiqué avant d'ajouter : « nous continuons de croire qu'il est probable, au vu de toutes les données dont nous disposons à ce jour, qu'une troisième dose puisse être nécessaire dans les 6 à 12 mois suivant la vaccination complète ». Les essais cliniques devraient débuter au mois d'août 2021 si les autorisations sont délivrées.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

}