Assurance santé

Pédicure-podologue : quels remboursements et tarifs ?

  • Plus de 78 offres d'assurance comparées en 3 minutes
  • Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance santé

Les douleurs aux pieds peuvent rapidement vous gâcher la vie. Pour soulager vos maux, il est important de consulter un podologue. Une consultation chez ce professionnel est-elle remboursée ?

Pourquoi consulter un podologue ?

Douleurs aux pieds, problèmes d’ongles de pieds ou besoin de semelles orthopédiques… Il est possible que vous ayez besoin de consulter un pédicure-podologue.

La consultation de ce professionnel de santé est nécessaire si vous avez des douleurs à la cheville, à la plante de pied, aux orteils… Le podologue pourra ainsi poser un diagnostic, effectuer des soins spécifiques ou même vous diriger vers un autre spécialiste. Le podologue peut aussi intervenir sur votre peau et sur vos ongles

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Qu’est-ce qu’un podologue conventionné ?

Un pédicure-podologue conventionné (secteur 1) s’est engagé à respecter le tarif fixé par la Convention nationale conclue entre le syndicat des pédicures-podologues et la Sécurité Sociale. Impossible pour lui de pratiquer des dépassements d’honoraires.

En revanche, un pédicure-podologue de secteur 2 pratique les dépassements d’honoraires.

Coût d'une consultation chez le podologue 

En fonction de la localisation et du praticien, le coût moyen d’une consultation chez le pédicure-podologue oscille entre 25 et 30 euros.

Votre complémentaire santé peut prendre à sa charge une partie ou dans sa totalité le prix de la consultation.

Quelles mutuelles remboursent le mieux ?

Pour connaître les meilleures remboursements, n’hésitez pas à réaliser une comparaison d’assurances mutuelle santé. En quelques minutes, vous obtiendrez des devis gratuits. Vous pourrez ainsi vous faire une idée sur les remboursements.

Remboursements pour un podologue

Les prises en charge de la Sécurité sociale 

Depuis le 15 mai 2021, les séances chez le pédicure-podologue des personnes diabétiques sont remboursées par l’Assurance maladie. Grâce à une prescription du médecin généraliste ou diabétologue, le patient souffrant d’une affection longue durée (ALD) ou de diabète peut bénéficier d’une prise en charge à 100%.

  • 5 séances de soins de prévention au maximum au lieu de 4 précédemment pour les personnes à risques de grade 2 ;
  • 8 séances de soins de prévention au maximum au lieu de 6 précédemment pour les personnes à risque de grade 3 avec une plaie en cours de cicatrisation.

L’Assurance maladie rembourse à hauteur de 60% du tarif conventionnel. Pour un praticien de secteur 1, le prix est fixé à 27 euros. Un montant qui peut-être plus élevé pour les podologues de secteur 2.

Pour les autres, le remboursement d’un podologue est quasiment inexistant. 

Les remboursements de la mutuelle santé 

Si le patient est diabétique, il sera remboursé à 100% par l’Assurance maladie. De ce fait, la complémentaire santé n’aura pas besoin d’intervenir.

Pour les autres, il est important de choisir une mutuelle santé adaptée à vos besoins. Si vous devez souvent vous rendre chez ce praticien, renseignez-vous auprès de votre compagnie d’assurance qui pourra faire évoluer votre contrat.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi utiliser les services d’un comparateur en ligne. En quelques minutes, vous pourrez vous faire une idée sur les remboursements pratiqués. Demandez à être recontacté par un assureur qui pourra vous fournir des informations sur les remboursements podologues.

Comment se faire rembourser le podologue ?

Pour obtenir un remboursement, demandez au praticien une facture. Une attestation que vous devrez envoyer à votre complémentaire santé. En fonction des organismes, le remboursement interviendra entre 2 jours et 15 jours.

Remboursement semelles orthopédiques

Pour soulager un mal de pieds, le podologue peut être amené à prescrire des semelles orthopédiques. Un équipement qui sera pris en charge par l’Assurance Maladie que si vous avez eu une prescription du médecin traitement sur recommandation du podologue.

Le remboursement va varier en fonction de la pointure de la semelle :

  • Taille moins de 28 : 25,88 euros
  • Taille entre 28 et 37 : 28,04 euros
  • Taille + de 37 : 28,86 euros
  • Orthèses monobloc : 54.68 euros

La complémentaire santé pourra prendre à sa charge une partie ou la totalité des semelles. Bien entendu, le remboursement dépendra des garanties souscrites. Pour avoir un bon remboursement, il est important de connaître le taux de prise en charge de votre contrat.

Faut-il une ordonnance pour se faire rembourser ? 

Il n’est pas nécessaire d’avoir une ordonnance pour se faire rembourser d’une consultation chez le pédicure. En effet, sauf si vous êtes diabétique, la Sécurité Sociale ne vous remboursera quasiment rien de la séance.

Si l’ordonnance n’est pas nécessaire, il faut surtout demander une facture au pédicure-podologue pour la transmettre ensuite à votre mutuelle santé si vous pouvez ensuite vous faire indemniser

Les plus recherchés

Les dernières actualités de la mutuelle santé

médicaments Quelles solutions face à la pénurie de médicaments ?

Avec près de 5 000 médicaments signalés en rupture ou en risque de rupture en 2023, selon l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le gouvernement français a dévoilé une feuille de route ambitieuse pour les années 2024 à 2027, visant à sécuriser l'approvisionnement et à renforcer l'autonomie pharmaceutique du pays.

Lire la suite
participation forfaitaire Franchise forfaitaire : quelles sont les nouvelles augmentations ?

Préparez-vous à une hausse significative des coûts de vos médicaments dès la fin de ce trimestre. Le gouvernement a récemment confirmé une augmentation substantielle des franchises appliquées aux médicaments, aux soins paramédicaux et aux transports médicaux pris en charge par l'Assurance Maladie.

Lire la suite
pollution-maladie Le montant astronomique que coûte chaque année la pollution à la Sécurité sociale

D'après les données fournies par Airparif, la pollution atmosphérique est responsable du décès prématuré de 7 900 individus chaque année en Île-de-France. Ce chiffre alarmant soulève des interrogations quant au véritable coût de cette pollution sur le système de santé en France. Une question se pose alors : comment construire de nouvelles protections collectives pour répondre à ces vulnérabilités émergentes, à ces expositions et à ces sensibilités croissantes aux risques environnementaux ?

Lire la suite
La rédaction d'Assurland
Rédigé par La rédaction d'Assurland

Dernière mise à jour : le 16/10/2023

Découvrir l'équipe rédactionnelle