Assurance santé

Qu'est-ce que l'anosmie, ce symptôme persistant du Covid-19 ?

Publié par le , Mis à jour le 07/07/2020 à 17:59

coronavirus-femme-masque

L’anosmie est un des symptômes du Covid-19 qui peut très vite pourrir la vie des malades. Des patients qui n’arrivent toujours pas à retrouver l’odorat. Deux hôpitaux parisiens ont lancé une étude afin de tester l’efficacité d’un possible traitement.

Une étude pour trouver un traitement contre l’anosmie

C’est un des symptômes du Covid-19 qui empoisonne la vie des malades. Certains patients vont développer une perte de l’odorat appelé aussi anosmie. Un handicap invisible qui n’a pas le moindre traitement.

Dans 80% des cas, les patients du Covid-19 vont récupérer spontanément leur odorat dans les 8-10 jours ou le mois suivant la maladie.

Pour les autres, la vie peut rapidement se compliquer. Oubliés les petits plaisirs du quotidien comme sentir les fleurs, la peau de ses enfants ou encore un bon petit plat. Outre la privation des odeurs du quotidien, la perte de l’odorat peut avoir des conséquences dangereuses. Un patient ne peut plus sentir l’odeur du gaz ou encore de la fumée.

Les personnes atteintes d’anosmie devront-elles vivre sans odorat ? Selon les médecins, les neurones olfactifs qui ont été détruits par le virus ont une capacité de régénérescence.

Les hôpitaux parisiens Rothschild et Lariboisière ont lancé une étude qui a pour but de tester l’efficacité des lavages de nez avec de la cortisone associés à de la rééducation olfactive.

Les autres symptômes du Covid-19

La privation d’odorat n’est pas le seul symptôme du Covid-19. D’ailleurs, une récente étude publiée dans le Journal of Intern Medicine révèle que les principaux symptômes vont varier en fonction de l’âge et du sexe. On apprend notamment que les jeunes patients vont plus souvent développer des troubles ORL alors que les patients plus âgés vont présenter de la fièvre, une perte d’appétit ou encore de la fièvre.  

Les hommes sont davantage touchés par la toux et la fièvre alors que les femmes vont perdre plus facilement l’odorat, avoir le nez bouché ou être victimes de maux de tête.

Selon les statistiques, les symptômes les plus fréquents sont :

  • Le nez bouché (67.8%)
  • La toux (63.2%)
  • La fatigue (63.3%)
  • Les douleurs musculaires (62.5%)
  • Le nez qui coule (60.1%)
  • La perte de goût (54.2%)

Plus étonnant, un homme qui présentait des symptômes du virus a dû être hospitalisé en raison d’une détresse respiratoire. Après l’intensification de ses soins, le sexagénaire placé sous respiration artificielle va être pris d’une crise de priapisme. Une érection prolongée qui durera 4 heures.  

Pour les médecins, il ne s’agirait pas d’un effet secondaire du coronavirus mais plutôt des caillots sanguins qui se sont formés au niveau du pénis.  

Des villes qui décident d’un nouveau confinement 

La France continue de rester sur ses gardes et lance un appel à la vigilance. Depuis plusieurs déjà, de nombreux pays décident de reconfiner une partie leurs populations. Melbourne, la seconde ville d’Australie a décidé d’appliquer des mesures pour au moins six semaines. Une durée qui pourra être ajustée.

Pour éviter une nouvelle flambée des cas, des contrôles thermiques ont été renforcés dans les aéroports parisiens. Des caméras ont été installées pour vérifier la température des arrivants sur le territoire nationale.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES