• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Santé : les Français ne font pas assez de sport !

Publié par le

Grande enquête Assureurs Prévention / BVA Sport / IRMES sur l’activité sportive et la sédentarité des Français ! Et les résultats ne sont pas folichons ! Les Français ne pratiquent pas assez de sport, apprend-t-on dans le communiqué de presse d’Assureurs Prévention.

4 Français sur 5 ne pratiquent pas assez de sport

7 525, c’est le nombre de pas moyen effectués en 2015 par les Français. 78 % des Français (18/64 ans) ont un niveau d’activité physique et sportive inférieur aux recommandations de santé publique. Le ministère de la Santé préconise 10 000 pas par jour.
Et les jeunes, c’est encore pire : les 18/24 ans observent une moyenne de 6 807 pas quotidiens en 2015.

Notre société moderne est l’explication principale de ce manque d’activité : le mode de transport pour les déplacements quotidiens joue particulièrement sur l’activité physique et sportive. Les Français utilisent de plus en plus les transports en commun (diminuant ainsi le nombre de pas moyen de 9 %), la voiture ou les deux-roues font chuter le taux de pas moyen de 16 %. D’autre part, la multiplication des écrans est un véritable frein. Passer 2 heures ou plus devant un écran au quotidien fait chuter le nombre de pas quotidien : de 10 % par tranche de 4 heures, de 23 % au-delà de 10 heures.

La moitié des Français pratique un sport

L’activité physique et sportive fait grimper les nombre de pas moyen d’environ 30 %. 49 % des Français déclarent pratiquer une activité physique et sportive, et ces derniers effectuent en moyenne 8 597 pas quotidiens.

Comment ces Français qui pratiquent un sport se motivent-ils ? Avec les arguments d’entretien physique, de santé et de bien-être.

Des recommandations santé encore méconnues

Pourtant, les recommandations de 10 000 pas par jour sont mal connues (seuls 36 % des sondés le savent). Un tiers des Français évoquent 7 500 pas, 1 quart à moins de 5 000 pas.

92 % des Français savent que faire du sport diminue les risques de troubles cardio-vasculaires, 77 % seulement citent la diminution des risques sur les maladies respiratoires ou les trouble mentaux. Curieusement, seuls 41 % citent le sport comme méthode préventive contre les cancers. A quand le sport pris en charge par les assurances santé ?!

Enfin, le comportement des enfants est directement influencé par celui des parents : 72 % des enfants qui pratiquent un sport ont des parents « sportifs », en revanche, 56 %  des enfants font un sport quand les parents ne le sont pas. De la même manière, des parents qui passent beaucoup de temps devant la télé influencent leurs enfants.
Chez les enfants, la principale motivation pour faire du sport c’est la notion de plaisir (23 %).

En conclusion de cette enquête, Bernard Spitz, vice-président d’Assureurs Prévention explique qu’il est nécessaire d’informer les Français sur les bienfaits du sport, en particulier les enfants (pour les habituer aux bonnes pratiques dès le plus jeune âge).

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES