• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Avoir un chien réduit-il allergies et obésité chez l'enfant ?

Publié par le

Santé : les bienfaits des animaux de compagnie pour l'enfant

Une récente étude a dressé un constat pour le moins surprenant : afin de réduire de manière significative les risques d’allergies et d’obésité chez l’enfant, posséder un chien au domicile peut s’avérer tout à fait pertinent. Explications.

Le développement de bactéries chez l’enfant

Au-delà d’être de précieux compagnons de vie pour les enfants, les chiens peuvent s’avérer précieux pour leur santé. Plus précisément, ils joueraient un rôle important dans la prévention de l’obésité et des allergies.

C’est ce qui ressort d’une récente étude réalisée par des chercheurs de l'Université de l'Alberta (Canada) et parue dans la revue scientifique Microbiome. Plus précisément, l’exposition précoce de l’enfant à des animaux de compagnie permettrait une réduction des risques d’allergie et d’obésité.

Pour les besoins de leur étude, les chercheurs ont suivi entre 2009 et 2012 plus de 700 mères depuis le début de leur grossesse jusqu’au 3e mois de l’enfant. Ils ont constaté qu’au cours des premiers mois, les nourrissons en contact avec un chien avaient dans les selles des taux élevés de bactéries Ruminococcus et Oscillospira qui aident à prévenir allergies et obésité.

Une exposition de l’enfant dès la grossesse

L’un des auteurs de cette étude, Anita Kozyrskyj a signalé qu’en cas de présence d’un animal à la maison, le nombre de ces deux bactéries était multiplié par deux.

Plus loin, elle estime que le fait que la mère se trouve en présence d’un chien pendant la durée de sa grossesse pouvait permettre d’immuniser son enfant à naître. En effet, les enfants qui ont été exposés à un animal de compagnie uniquement durant la grossesse possédaient aussi ces deux bactéries dans leurs selles.

Cette étude met donc en évidence l’existence d’un âge pour le développement de la flore intestinale et de l’immunité. C’est à ce moment précis que l’exposition de l’enfant à certaines bactéries pourrait s’avérer précieuse pour prévenir obésité et allergies.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES