Assurance santé

Cancer de la peau : Faites-vous dépister du 20 au 24 mai 2019 !

Publié par le , Mis à jour le 16/05/2019 à 14:29

Cette année, le dépistage se concentre sur "les personnes dîtes à risque"

Du 20 au 24 mai 2019, réalisez gratuitement un dépistage du cancer de la peau. Grâce à une plateforme, le Syndicat National des Dermatologues Vénérologues invite la population à consulter. Cette année, l’accent est mis sur « les personnes dîtes à risque ».

Un dépistage totalement gratuit

Les beaux jours sont de retour et avec la tentation de se faire dorer la pilule au soleil. Mais avant de perfectionner son bronzage, pourquoi ne pas se faire dépister ? Le Syndicat National des Dermatologues Vénérologues (SNDV) invite les Français à réaliser un dépistage durant la semaine de prévention et de dépistage des cancers de la peau du 20 au 24 mai. Et pour la première fois, les médecins généralistes d’Ile-de-France et Corse se joignent à cette démarche. Pour cette nouvelle édition : « la priorité sera donnée aux personnes dîtes à risque ». À savoir, les personnes qui ont de nombreux grains de beauté, qui ont des antécédents de cancers de la peau, qui ont reçu de nombreux coups de soleil durant l’enfance ou encore qui ont la peau et les yeux très clairs.

Selon les chiffres de l’organisation mondiale de la santé, un cancer sur trois est un cancer de la peau. On estime d’ailleurs que 50 à 70% de ces cancers sont directement liés à une exposition prolongée aux UV.

Une prise en charge précoce est donc le meilleur moyen de lutter contre la maladie. Durant cette semaine de prévention, les Français sont donc invités à se dépister gratuitement. Comment ? La SNDV met en place une plateforme (dermatos.fr)  pour prendre un rendez-vous avec un professionnel de santé. Il ne reste plus qu’à choisir le lieu, l’horaire de votre rendez-vous et d’indiquer "quelques informations santé" (des grains de beauté supérieur à 50, antécédents familiaux …).

Surveiller les grains de beauté

Le cancer de la peau peut se manifester par l’apparition d’une petite tâche pigmentée ou encore par une modification d’un grain de beauté. Il est donc nécessaire de surveiller votre peau et surtout surveiller tout changement d’aspect de vos grains de beauté.

Au moindre doute, il est nécessaire de consulter un dermatologue. L’Assurance maladie rembourse à hauteur de 70% la consultation à condition de suivre le parcours de soins coordonnés. Le patient doit avoir été orienté par son médecin traitant vers le praticien spécialisé. Le reste du montant (30%) est pris en charge par votre complémentaire santé.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES