Assurance santé

Cancer : première cause de mortalité dans les pays riches

Publié par le

Le cancer va devenir la première cause de mortalité dans le monde

Le cancer est en passe de détrôner les maladies cardiaques dans le monde. Selon deux études, la maladie est d’ailleurs devenue la première cause de mortalité dans les pays riches.

Les maladies cardiaques représentent 40% des décès

Le cancer est sans nul doute le mal du 21ème siècle. Deux enquêtes publiées dans la revue médicale « The Lancet » dévoilent que le cancer est devenu la première cause de mortalité dans les pays riches. Si à l’échelle de la planète, les maladies cardiaques restent en tête, les chercheurs estiment que le cancer deviendra la cause la plus courante de décès dans le monde dans quelques décennies ».

En 2017, 55 millions de décès ont été enregistrés à travers le monde. Les maladies cardiaques représentent 40% des décès soit 17.7 millions de personnes. De son côté, le cancer représente 26% des cas.

L’une des études porte sur plus de 16 000 adultes suivis dans 21 pays à revenus élevé, moyen et faible sur une période s’étalant de 2005 à 2016. Il en résulte que les habitants des pays pauvres auront 2,5 fois plus de risques de mourir d’une maladie cardiaque que ceux des pays riches : « Le monde assiste à une nouvelle transition épidémiologique (…), les maladies cardiovasculaires n’étant plus la principale cause de décès dans les pays à revenu élevé » explique Gilles Deganais, professeur à l’Université de Laval au Québec et co-auteur des deux études.

382 000 nouveaux cas de cancers en France en 2018

Mais comment expliquer que le cancer va tuer plus que les maladies cardiovasculaires ? En 2018, le Professeur Laurent Zelek avait raconté dans les colonnes du site pourquoidocteur.fr que « la prévention des cancers est beaucoup plus complexe du fait de l’hétérogénéité de la maladie ». En clair, pour prévenir certains cancers, il faut lutter contre plusieurs facteurs à la fois : « la politique de lutte contre les cancers cible plusieurs dizaines de maladies totalement différentes ».

En France métropolitaine en 2018, 382 000 nouveaux cas de cancers ont été recensés. Un chiffre conséquent qui augmente d’année en année. 

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES