• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance santé

Prothèses dentaires : des variations de prix selon les villes

Publié par le

Des différentes de prix existent selon les villes pour les prothèses dentaires

Le coût des prothèses dentaires est considérable. Mais saviez-vous que leurs montants varient selon les villes ? 60 millions de consommateurs vient de dévoiler une enquête selon laquelle des différences de prix auraient été constatées selon les villes.

Une couronne céramo-métallique plus chère à Paris qu’à Nîmes

Pour se faire mettre une prothèse dentaire, avoir une bonne complémentaire santé est plus que conseiller. Les factures peuvent en effet atteindre des prix astronomiques. Ces montants peuvent néanmoins varier selon les villes selon une enquête menée par l’association 60 millions de consommateurs. Après avoir étudié les tarifs proposés dans 40 grandes villes françaises, l’association a en effet noté des variations plus ou moins grandes selon les régions. Alors que les honoraires des prothésistes dentaires sont librement déterminés par les praticiens, les écarts peuvent parfois être de l’ordre de 30 %.

L’analyse des tarifs de 5 000 dentistes révèle en effet de fortes disparités. Pour une couronne céramo-métallique vous devrez par exemple compter 704 € à Paris contre 519 € à Nîmes. Pour avoir des tarifs encore moins élevés, vous devrez vous rendre en Bretagne. L’étude révèle en effet que c’est dans l’Ouest que les factures sont les moins « salées ».

Prothèse dentaire : un reste à charge élevé

Le coût d’une prothèse dentaire va néanmoins baisser pour les Français. En effet, les soins dentaires représentent pour l’instant un réel coût  pour les Français. Le reste à charge n’y est pas pour rien puisque pour une couronne par exemple, les assurés sont remboursés à hauteur de 75,25 € par l’Assurance maladie. Malgré le complément apporté par la mutuelle santé, l’assuré doit quand même débourser de l’argent. C’est justement le reste à charge qui devrait être modifié. Le gouvernement, Agnès Buzyn en tête, a rappelé qu’il compte étudier la question du reste à charge zéro. L’objectif est que certaines prothèses dentaires soient remboursées à 100 % à l’horizon 2002.   

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES