Assurance santé

Santé : les pharmaciens peuvent vacciner contre la grippe

Publié par le , Mis à jour le 08/10/2018 à 09:19

En 2016, plus de 14 440 décès ont été attribués à la grippe

C’est aujourd’hui que débute la campagne de vaccination contre la grippe. Un virus qui touche chaque année 6 millions de Français. Cette année, les personnes majeures pourront se faire vacciner en pharmacie.

La grippe touche 6 millions de personnes en France

La campagne de vaccination contre la grippe démarre ce 6 octobre 2018 en France. Une campagne qui concerne plus de 12 millions de Français. Il s’agit principalement de personnes fragiles à savoir les plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes obèses ou encore les personnes atteintes de maladies chroniques comme le diabète. Comme le rappelle le ministère de la santé, la grippe touche chaque année 6 millions de personnes à travers le pays. Un virus très contagieux qui sévit entre octobre et mars. Rien qu’en 2016, plus de 14 440 décès ont été attribués à cette maladie. Pour se protéger, le gouvernement incite donc la vaccination. Cette année, les modalités seront simplifiées pour les adultes qui se font vacciner pour la première fois. Les patients concernés recevront une invitation et un bon de prise en charge. Un bon qui permettra aux personnes de bénéficier gratuitement du vaccin antigrippal.

Un vaccin 100% remboursé

Grâce à ce bon envoyé depuis le mois de septembre, les majeures pourront ainsi retirer leur vaccin en pharmacie. Un vaccin qui est d’ailleurs à 100% remboursé par l’assurance maladie. Les patients peuvent ensuite se faire vacciner par un médecin, un infirmier ou encore une sage-femme pour les femmes enceintes. Nouveauté cette année, une personne majeure peut se faire vacciner par un pharmacien. Pour le moment, il s’agit d’une expérimentation dans quatre régions (Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Auvergne-Rhône-Alpes). Dans son communiqué de presse, le ministère de la santé invite les professionnelles à se faire vacciner. En raison de la propagation du virus, le gouvernement incite les médecins généralistes, les infirmiers, sages-femmes ou encore pédiatres à se protéger contre cette maladie. Une campagne d’information sera d’ailleurs lancée le 26 octobre prochain pour inciter les Français à se prémunir contre celle maladie.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES