Assurance santé

Serviettes et tampons : 70% des femmes souhaitent la gratuité au bureau

Publié par le

Des protections périodiques gratuites dans certaines entreprises

Voilà une initiative qui va changer le quotidien des femmes. Des entreprises comme Sarenza, Google ou encore le groupe Procter & Gamble offrent aux femmes des serviettes et tampons dans les toilettes de leurs bureaux.

« C'est très simple à mettre en place »

À votre avis, quelle est la caractéristique commune des entreprises Google, Sarenza ou encore du groupe Procter & Gamble (Pampers, Ariel, Febreze) ? Des idées ? Ces trois grandes entreprises offrent des protections périodiques aux salariées. Des serviettes et tampons que les femmes peuvent donc trouver gratuitement dans les toilettes de leurs bureaux. Une initiative qui plaît aux principales intéressées. En effet, dans un sondage Yougov dévoilé par le Huffington Post, 64% des sondés sont pour cette mesure. Un taux qui atteint même les 70% chez les femmes interrogées. Interviewée par le Huffpost, Hélène Boulet Supeau, la directrice générale de Sarenza explique : « On a toutes été face à des règles en avance. Cette mesure peut simplifier 20 à 25% des jours travaillés de nos salariées et c’est très simple à mettre en place ». Sarenza souhaite poursuivre cette avancée avec « des tampons bio » et des équipements spécifiques pour les femmes qui utilisent une cup.

Des substances indésirables toujours présentes

Fin février 2019, 60 millions de consommateurs fait un nouveau bilan de la composition des serviettes et tampons. Un bilan pour le moins décevant. Le magazine a décelé du glyphosate et du DEPH, des substances chimiques. Or, trois ans plus tôt, 60 millions de consommateurs avait déjà enquêté sur le sujet. Là encore, des substances indésirables avaient été retrouvées. À l'époque, l’Anses avait recommandé aux fabricants de modifier la composition des produits. En vain. Même si les industriels ont tenté de minimiser ces révélations en indiquant que « les rares substances détectées (…) le sont à l’état de traces, à un niveau largement inférieur aux seuils sanitaires ».

Rappelons qu’une femme utilise dans sa vie pas moins de 11 000 tampons. Pour celles qui utilisent ces produits, n’oubliez pas de vous laver les mains avant et après et surtout changer le tampon le plus régulièrement possible.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES