Assurance auto malus - Devis gratuit en ligne

Vous possédez une voiture sans permis ? Cliquez ici

Le malus, c'est l'épouvantail de tous les automobilistes : quelques sinistres cumulés peuvent en effet dégrader votre coefficient de réduction majoration (CRM) et vous faire payer bien plus cher votre assurance auto. Les conducteurs les plus malussés peuvent même être résiliés par leur assureur. Voici ce que vous devez savoir pour en retrouver un rapidement ou pour récupérer un niveau de prime auto acceptable.

Qu’est-ce que le malus en assurance auto ?

C'est un chiffre compris entre 1 et 3,50 (ou entre 100 % et 350 %). Il s'agit d'une note qui évalue votre comportement au volant. A chaque sinistre déclaré à votre assureur, le malus se dégrade et vous payez de plus en plus cher votre assurance auto.

Qu'est-ce que le Coefficient de réduction majoration (CRM) ?

Le malus est, avec le bonus, l'un des deux composants du Coefficient de réduction majoration (CRM), qui est calculé par votre assureur. Si vous n'avez rien à lui déclarer, vous être récompensé par du bonus. A l'inverse, si vous êtes à l'origine de sinistres, vous êtes pénalisé par du malus. Ce système permet de sensibiliser les automobilistes, en récompensant les meilleurs conducteurs par une assurance auto moins chère.

Comment se calcule le malus auto ?

Le CRM ou taux de bonus malus auto est recalculé annuellement par l'assureur. Pour l'obtenir, il lui suffit de multiplier le montant de votre prime auto par un coefficient qui s'applique à chaque sinistre. Vous pouvez vous-même faire le calcul : il suffit de multiplier le montant de votre prime :

  • Par 1,25 pour chaque sinistre responsable déclaré ;
  • Par 1,125 pour chaque sinistre déclaré dont vous êtes partiellement responsable.

Par exemple, si votre assurance auto vous coûte 500 euros par an, et que vous avez eu un sinistre responsable dans l'année, il suffit de multiplier 500*1,25 = 625 euros. Ce qui signifie qu'après actualisation du CRM, votre prime d'assurance auto connaitra une majoration de 125 euros par an.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur
votre assurance auto

Quels sinistres peuvent entrainer un malus auto ?

Seuls les sinistres déclarés à l'assureur sont pris en compte dans le calcul du malus. Les plus petits sinistres, dont vous pouvez assurer vous-mêmes les réparations, peuvent donc ne pas être déclarés à l'assureur si vous souhaitez préserver votre bonus malus. De plus, tous les sinistres ne sont pas concernés.

Les types de sinistres

Les sinistres qui vont aggraver votre malus sont ceux dans lesquels votre responsabilité totale ou partielle a été reconnue, et qui ont été indemnisés par l'assureur. Voici les sinistres les plus communs qui peuvent dégrader votre malus :

  • Les délits (délit de fuite, défaut d’assurance, conduite sans permis ou sous l’effet de l'alcool, etc.) ;
  • Les accidents responsables et semi-responsables ;

Sinistres responsables et non-responsable

En revanche, les sinistres suivants ne peuvent pas faire évoluer négativement votre CRM, car l'assuré n'en est pas responsable :

  • Accidents de stationnement sans tiers identifié,
  • Vol ou incendie du véhicule,
  • Bris de glace.
  • Sinistre causé par un cas de force majeure
  • Sinistre causé par un automobiliste conduisant un véhicule à l'insu du propriétaire

Malus auto : quel impact sur l'assurance ?

A mesure qu'il augmente, le malus pèse de deux façons sur l'assurance auto.

La surprime

La première conséquence directe du malus est la surprime. A chaque sinistre responsable déclaré, la prime d'assurance auto de l'assuré est multiplié par 1,25, avec un maximum de 3,5. Ce qui signifie que la cotisation d'assurance voiture peut être augmentée jusqu'à 350%.

Avec une prime originelle de 500 euros par an, cela signifie qu'avec le malus maximum, la cotisation peut atteindre 1 750 euros par an.

Malgré cette forte augmentation, les conducteurs malussés éprouvent souvent des difficultés à changer d'assureur. Les sinistres et le niveau du bonus malus sont en effet inscrit dans son relevé d'information, qui doit être fourni pour souscrire une nouvelle assurance auto.

Le risque d’être résilié

Avant même d'atteindre le malus maximum, l'assureur peut aussi décider de résilier le contrat de l'assuré, si la répétition des sinistres est trop fréquente ou trop coûteuse. Cette résiliation par l'assureur peut s'effectuer une fois par an à la date d'échéance du contrat pour cause de sinistralité élevée, conformément à l'article L113-12 du Code des assurances.

Dans ce cas, l'assuré sera également inscrit au fichier l’AGIRA (Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance) comme automobiliste résilié pour sinistralité élevée.

auto-malus

Conducteur malussé : comment trouver une assurance voiture ?

L'accumulation de malus peut être particulièrement pénalisante pour trouver une nouvelle assurance voiture. Certains assureurs se sont néanmoins spécialisés sur ce type de profil.

L’obligation de s’assurer

Avant tout, il faut rappeler qu'il est obligatoire d'assurer tous les véhicules terrestres à moteur (VTM), y compris s'ils ne quittent jamais le garage. Pour éviter le défaut d'assurance, la répression se durcit depuis quelques années. Les forces de l'ordre ont désormais accès au Fichier des Véhicules Assurés (FVA), ainsi que les dispositifs de vidéo-verbalisation. La conduite sans assurance auto est un délit puni par la loi : le contrevenant risque une amende Infraction de 3 750 € et une peine d'emprisonnement inférieure à 10 ans.

Trouver une assurance pour malussé pas cher

Payer son assurance trop cher à cause du malus n'est pas une fatalité. Pour trouver une meilleure offre, le plus simple est de passer par un comparateur d'assurance pour malussé en ligne. Sur Assurland.com, vous pouvez obtenir gratuitement des devis qui correspondent à votre profil grâce à son simulateur d'assurance voiture. Pour cela, il vous suffit de remplir notre rapide formulaire, et, en à peine 5 minutes, vous obtiendrez la liste des assureurs acceptant de prendre en charge votre profil, ainsi que leurs tarifs. Un moyen simple et rapide de voir si un assureur peut vous couvrir à un meilleur prix que votre compagnie actuelle.

Que faire si vous ne trouvez pas d’assurance automobile pour malussé ?

Puisqu'il est obligatoire d'être assuré (à minimum avec la Responsabilité civile) pour pouvoir rouler, un organisme est chargé de vous trouver une assurance auto si vous essuyez plusieurs refus de la part des assureurs en raison de votre malus.

Obtenir une assurance auto grâce au Bureau Central de Tarification (BCT)

Le Bureau Central de Tarification (BCT) est un organisme qui peut vous aider à trouver une assurance auto malgré un niveau de malus important. Toute personne cherchant une assurance voiture peut saisir le BCT après avoir essuyé au moins deux refus, dans un délai de 15 jours après ces réponses négatives. Le BCT se chargera alors de prendre contact avec les assureurs pour obtenir à l'automobiliste une assurance auto au tiers.

Comment monter un dossier BCT ?

Pour monter un dossier auprès du BCT, il faut adresser à l'organisme une lettre expliquant votre situation et y joindre :

  • La copie de la proposition d’assurance envoyée à l’assureur ;
  • Le devis établi par l’assureur (s’il a été communiqué) et la lettre de refus qui vous a été adressés (si communiquée) ;
  • La copie du permis de conduire ;
  • La copie du certificat d’immatriculation du véhicule ;
  • La copie du relevé d’information ;
  • Le dernier avis d’échéance de votre contrat automobile ;
  • La décision judiciaire condamnant ma conduite sous l’empire d’un état alcoolique (si tel est le cas).

FAQ Assurance malus

  • Quelle assurance quand on a du malus ?

    Avec un niveau de malus élevé, il peut être judicieux de se tourner vers une assurance auto pour malussé. Ces produits sont élaborés par des assureurs spécialisés (SOS Malus, L'Olivier Assurance...) sur ce type de profil.

  • Le malus multiplie par 1,25 la prime d'assurance auto à chaque sinistre déclaré à l'assureur.

  • Après résiliation par son assureur, il est possible dans un premier temps de se tourner vers un comparateur d'assurances auto pour vérifier si un assureur accepte de vous assurer. Après deux refus, il est possible de faire appel au BCT.

  • Le malus disparait du relevé d'information au bout de deux ans sans aucun sinistre responsable : c'est ce qu'on nomme la descente rapide.


Actualité de l'assurance auto malus

echappement-voiture-noire

Bonus/malus écologiques : des primes en baisse, les véhicules neufs plus taxés

La présentation du projet de loi de finance 2021 a donné lieu à l'annonce des primes écologique et du barème du malus pour les deux prochaines années. On constate que les aides à l'achat d'un véhicule propre vont baisser, tandis que l'échelle du malus se durcit.

argent-auto-voiture-bois

Les automobilistes sont de moins en moins assurés

De plus en plus d'automobilistes roulent sans assurance auto. Depuis le déconfinement, le nombre de conducteurs non-assurés a augmenté de 6%. Une hausse qui serait en lien avec la crise du Covid-19. La comparaison d'assurances peut-être nécessaire pour retrouver rapidement un contrat.


Guides et infos sur l'assurance auto pour malussé