Comparez gratuitement

Que faut-il retenir du nouveau malus écologique en 2024 ?

09 oct. 2023 Zoé Dupey 1870 vues

Assurance auto Comparez gratuitement

L'horizon de l'industrie automobile s'obscurcit avec l'arrivée de l'année 2024 et son cortège de changements fiscaux drastiques. Au cœur de la tourmente, le barème du malus écologique, pivot dans la lutte contre les émissions de CO2 et la promotion des véhicules respectueux de l'environnement. Toutefois, les nouvelles directives gouvernementales suscitent l'inquiétude et génèrent une vague de critiques. Cette année, le barème se montre d'une rigueur sans précédent.

Un seuil revu à la baisse et un malus au poids

Le premier coup de semonce frappe avec l'abaissement drastique du seuil déclencheur du malus écologique. Alors qu'en 2023, il fallait franchir la barre des 123 g/km de CO2, cette limite est désormais abaissée à 118 g/km. Cette différence, bien que mince en apparence, condamne un vaste éventail de véhicules à une taxation supplémentaire. L'objectif initial de favoriser les véhicules à faible émission, comme les véhicules électriques

Des modèles aussi courants que la Peugeot 208, avec ses 120 g/km, ou encore la Dacia Sandero, seront désormais greffés d'un malus initial de 100 euros lors de l'immatriculation. Une politique qui, bien loin de susciter l'adhésion, suscite des interrogations quant à la démocratisation de l'accès à des véhicules plus respectueux de l'environnement.

S’ajoute à cela le malus au poids. À compter du 1er janvier 2024,celui-ci se déclenchera à partir de 1 600 kg au lieu de 1 800 kg aujourd'hui. Ainsi, de plus en plus de modèles seront concernés. On dénombre plus d’une cinquantaine de véhicules qui devront d’acquitter de cette taxe. À l’instar du malus CO2, cette taxe est progressive et touchera cette fois-ci les SUV; les berlines, les breaks ou encore les cabriolets.

bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

De plus en plus de modèles concernés

Sans surprise certains véhicules emblématiques subissent de plein fouet les conséquences de ces réformes. La mythique Ford Mustang, arborant un prix de base de 58 400 euros et rejetant 256 g/km de CO2, se voit imposer un malus écologique atteignant les 60 000 euros. Dans une veine similaire, on retrouve la Toyota GR86, et des modèles de la marque Maserati, se situant tous au sommet de l'échelle des malus écologiques. 

Le SUV Volkswagen T-Roc dans sa version R, disponible à 57 500 euros mais émettant plus de 201 grammes de CO2, n'échappe pas à la rigueur fiscale. Pour couronner le tout, le SUV Cupra Formentor VZ, vendu à 56 215 euros et émettant 195 g/km de CO2, se voit soumis à la même imposition.

La révision fiscale de 2024 s'engage dans un exercice périlleux : favoriser les véhicules électriques tout en préservant l'équilibre du marché automobile. En effet, les ventes de voitures neuves aux professionnels jouent un rôle crucial dans l'économie automobile française. Le gouvernement mise ainsi sur ces ajustements fiscaux pour injecter 500 millions d'euros supplémentaires, une manne destinée en partie à soutenir les initiatives en faveur de l'industrie verte.

Les véhicules hybrides ne sont pas épargnés

Pourtant, l'impact s'étend également aux véhicules hybrides, jusqu'ici souvent épargnés par la Taxe sur les Véhicules de Société (TVS). Avec un seuil de déclenchement désormais fixé à 9 g de CO2 par km (contre 20 actuellement), l'échappatoire n'est plus envisageable. En 2025, cette limite chutera même à 5 g, instaurant ainsi une pression fiscale encore plus forte sur ces modèles. Une perspective qui suscite des interrogations quant à l'avenir de cette technologie dans le contexte actuel.

L'année 2024 annonce un bouleversement majeur dans la politique de fiscalité automobile en France. Si l'objectif de réduire les émissions de CO2 est nécessaire, l'application du nouveau barème du malus écologique soulève des inquiétudes légitimes. 

L'abaissement du seuil de déclenchement et les montants substantiels de certaines taxes pourraient entraver l'accessibilité à des véhicules plus respectueux de l'environnement pour de nombreux citoyens.

De plus, la pression fiscale accrue sur les véhicules hybrides soulève des questions quant à la viabilité de cette technologie dans le contexte actuel. Reste à voir comment ces nouvelles mesures seront accueillies par les consommateurs et quels impacts elles auront sur le marché automobile français.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre l'assurance auto

personne-agee-femme Solutions d'Assurance Auto pour Seniors de Plus de 80 Ans

De même qu'il ne fait pas forcément bon être jeune conducteur au moment de souscrire une assurance auto, l'âge avancé de la personne désireuse de s'assurer peut lui coûter bien cher.

Lire la suite
arriere-voiture-trappe-essence L'éco-conduite expliquée : Économie et écologie

Le monde automobile évolue. L'arrivée de la voiture électrique, les normes antipollution et même le prix du carburant sont autant de raisons pour une prise de conscience des automobilistes. Certains se mettent même à l'éco conduite pour différentes raisons. Mais au fait, c'est quoi l'éco conduite ?

Lire la suite
voiture-A-jeune-conducteur-permis Louer une voiture en tant que jeune conducteur

Les jeunes conducteurs marqués d'un « A » rouge sont considérés comme des conducteurs à risque. Trop peu d'expérience et de réflexes au volant, les jeunes conducteurs ont-ils le droit de louer une voiture, et surtout à quelles conditions ?

Lire la suite
Vignette Crit'Air: règlementation et fonctionnement Guide complet sur la vignette Crit Air 2024

Les nouvelles pastilles arrivent ! Pour bien préparer cette venue voici un petit tour d'horizon pour bien comprendre les objectifs de la vignette Crit'Air, les véhicules autorisés à circuler, les sanctions et même le tarif de ce petit autocollant.

Lire la suite
Bonus/malus écologiques : ce que vous allez payer ! Profitez d'une Prime Malus Écologique Réduite en 2024

La présentation du projet de loi de finance 2021 a donné lieu à l'annonce des primes écologique et du barème du malus pour les deux prochaines années. On constate que les aides à l'achat d'un véhicule propre vont baisser, tandis que l'échelle du malus se durcit.

Lire la suite
contrat Solutions d'Assurance Auto Post Résiliation pour Non-Paiement

Sur les routes, votre couverture et celle de votre voiture se matérialisent par un contrat passé avec un assureur : ce dernier vous couvre en échange d'une prime versée à échéance. En cas de non-paiement de cette prime (ou cotisation), l'assureur peut donc rompre le contrat avec le conducteur en le résiliant.

Lire la suite