Assurance auto

Les plaques d'immatriculation électroniques vont-elles débarquer en France ?

Publié par le , Mis à jour le 24/05/2019 à 18:17

voiture-francaise

Alors que les voitures deviennent électriques, connectées voire carrément autonomes, certains éléments se modernisent peu à peu également. Bien au-delà du simple gadget, la plaque d’immatriculation devient électronique. Va-t-elle bientôt être utilisée sur les voitures française ?

Plaque d’immatriculation électronique : quel(s) intérêt(s) ?

La plaque d’immatriculation connectée pourrait bientôt débarquer à l’avant et à l’arrière de nos voitures, selon le site Futura Sciences ! Bien au-delà d’un gadget moderne, cette plaque d’immatriculation dernière génération possède de multiple fonctionnalités… plutôt pragmatiques.

Elles ressembleront très probablement à des plaques d’immatriculation classiques, mais intègreront un écran numérique recouvert par un verre incassable. Dotées d’un processeur, d’un système de communication sans fil, d’un GPS, ces plaques dernier cri vont aider les forces de l’ordre lors des contrôles routiers ou en cas de vol de voiture.

En termes de fonctionnalités, au-delà du simple affichage de la référence de la voiture, elles permettront aux forces de l’ordre d’accéder à des informations supplémentaires telles que :

  • L’attestation d’assurance (carte verte)
  • Le permis de conduire
  • D’afficher une alerte en cas de vol
  • De géolocaliser la voiture (en tous cas la plaques)
  • Une carte d’immatriculation électronique sert à payer facilement le parking ou encore ses amendes.

Les américains, et notamment les Etats de Californie et d’Arizona, autorisent d’ores et déjà la vente et l’utilisation de ces plaques connectées, après une expérimentation de 6 années.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES