Assurance santé

Alcool : près d'un quart des Français boivent trop

Publié par le

10,5 millions de Français ne respectent pas les recommandations

Une campagne de sensibilisation vient d’être lancée pour insister sur les risques méconnus de la consommation régulière d’alcool. En France, près d’un quart des adultes de 18 à 75 ans dépassent les recommandations de santé publique.

Maximum de 2 verres par jour et 10 verres par semaine

« Pour votre santé, l’alcool c’est maximum 2 verres par jour, et pas tous les jours ». Voici les recommandations de Santé publique France. L’agence sanitaire met en garde sur la relation des Français avec l’alcool. Selon son baromètre 2017, on apprend que près d’un quart des Français de 18 à 75 ans boivent trop. Plus précisément, ils sont 19,2% à boire plus de deux verres d’alcool en une journée au moins une fois au cours de la semaine précédente, 9,7% déclarent avoir bu plus de 10 verres d’alcool au cours de la semaine écoulée et 7,9% de consommer de l’alcool plus de cinq jours dans une semaine. Majoritairement, les consommateurs sont des hommes qui, pour un tiers d’entre eux, ont des revenus qui ne dépassent pas 1200 euros par mois.

Pour rappel, les nouveaux repères de consommation d’alcool sont les suivants :

  • maximum de 10 verres par semaine
  • maximum de 2 verres par jour
  • des jours dans la semaine sans consommation d'alcool

Au total, ce sont donc 10,5 millions de Français qui ne respectent pas les recommandations de Santé publique France. La consommation d’alcool à l’origine de nombreuses maladies comme les cancers ou encore l’hypertension est responsable de 41 000 décès par an. D'ailleurs, l'alcool constitue une des principales causes de mortalité évitable.

Nouvelle campagne pour sensibiliser les Français

Pour sensibiliser les Français aux risques de consommation d’alcool au-delà des recommandations, une nouvelle campagne vient d’être lancée. En effet, contrairement aux idées reçues, le danger existe dès la consommation du premier verre. Construit autour des risques méconnus associés à la consommation d’alcool, un film de 30 secondes, des chroniques radio, des vidéos dans les salles d’attente des hôpitaux et maisons de santé ainsi qu’un volet numérique seront diffusés jusqu’à la mi-avril 2019.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES