Assurance auto

Anne Hidalgo veut réduire la vitesse à 30 km/h dans la capitale

Publié par le , Mis à jour le 17/06/2020 à 16:33

Auto : Paris limitée à 30 km/h ?

 

Durant le confinement lié à la pandémie du Covid-19, la pollution de l’air ainsi que la pollution sonore ont fortement diminué à Paris. C’est pourquoi Anne Hidalgo souhaite faire baisser la vitesse de circulation dans presque toutes les rues de la capitale française à 30 km/h. Assurland vous en dit plus.

Les municipales et le sujet de l’automobile à Paris

Alors que nous ne sommes plus qu’à quelques jours du second tour des municipales à Paris, Anne Hidalgo revient sur un sujet : la voiture dans la capitale française. Alors qu’elle semble se placer comme favorite pour les élections, Anne Hidalgo souhaite s’engager davantage pour l'écologie. C’est d’ailleurs pour ça qu'elle fait désormais front commun avec EELV, l’Europe Ecologie-Les Verts. Et c’est aussi pourquoi elle souhaite abaisser les limitations de vitesse dans la presque entièreté de la ville, une baisse qui atteindrait une autorisation de vitesse maximale à 30 km/h.

Mais il s'avère que cette idée n’est pas vraiment nouvelle. En effet, une proposition de ce genre avait déjà été faite par David Belliard du programme écologiste. De plus, depuis plusieurs années déjà, la mairie de Paris a entamé une baisse de la limitation de vitesse de manière généralisée malgré que certains maires de certains arrondissements ne soient pas d’accord avec cette décision, notamment dans l’Ouest de la capitale. Actuellement, c’est donc “seulement” la moitié de routes parisiennes qui sont limitées à 30km/h.

En finir avec la pollution de l’air et sonore dans la capitale française

30 km/h à Paris : limiter le bruit causé par la circulation automobile

Les différents objectifs à atteindre avec une baisse généralisée des limitations de vitesse au sein de Paris sont nombreux. En effet, le but est notamment de limiter le nombre d’accidents de la route, de faire baisser la pollution de l’air, mais aussi la pollution sonore ! Une pollution sonore qui avait fortement réduit durant le confinement mais qui repart à la hausse, principalement la nuit puisque les 30 km/h sont largement dépassés et cela peut provoquer des insomnies suite aux nuisances sonores.

De nombreux Parisiens se disent “habitués” au bruit. Pourtant, durant ces deux mois de confinement, ils se sont rendus compte que, même en plein cœur de la capitale, il est possible d’entendre le chant des oiseaux. La reprise du bruit causée par le trafic routier devient donc désormais plus difficile à supporter depuis le déconfinement. Le fait de limiter la vitesse à 30 km/h dans la capitale permettrait donc de réduire les nuisances sonores provoquées par les voitures jour et nuit.

Le périphérique parisien pourrait-il devenir un “boulevard apaisé” ?

La volonté d’Anne Hidalgo de faire baisser les limitations de vitesse ne se limite pas aux routes traversant la capitale. En effet, le sujet est un peu plus délicat, mais elle souhaiterait revoir à la baisse la vitesse maximale autorisée sur le périphérique. Si ce dernier a déjà connu une baisse de 80 à 70 km/h, la maire actuelle voudrait, si elle venait à être réélu, qu’elle diminue encore afin d’atteindre les 50 km/h.

Enfin, de nombreux Parisiens et franciliens le savent, l'objectif que voudrait atteindre Anne Hidalgo serait de mettre fin à la voiture dans la capitale. C'est dans cet objectif qu’elle souhaite également voir disparaître la moitié des places de parking existantes afin d’agrandir les trottoirs et les pistes cyclables.

Si le nombre d’automobilistes avait chuté durant le confinement, vidant les rues de la capitale, la circulation automobile aurait, selon l’application Waze, presque retrouvé son niveau “habituel” qu’était celui d’avant confinement.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES