Assurance auto

La Cour des comptes demande une hausse de la taxe carbone

Publié par le

Auto : vers une augmentation de la taxe carbone ?

La Cour des comptes vient de se prononcer pour une reprise de la hausse de la taxe carbone, seul moyen, selon elle, de faire entrer la France dans les critères de l'accord de Paris sur le climat. Une taxe qui n’a pas augmenté cette année, suite au mouvement des Gilets jaunes.

Seul moyen d’entrer dans les critères de l'accord de Paris

La colère risque de monter chez les automobilistes. Le Conseil des prélèvements obligatoires, une instance rattachée à la Cour des comptes, vient de demander une hausse de la taxe carbone. Pour lui, il s’agit du seul moyen de faire entrer la France dans les critères de l'accord de Paris sur le climat. Cette demande vient s’ajouter à plusieurs déclarations, qui se sont succédées depuis plusieurs semaines. Fin août, Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne, s’était prononcé pour le retour d’une hausse. Avant lui, la secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, avait déclaré que la prochaine convention citoyenne sur le climat devra se sur l'avenir de la taxe carbone.

La taxe carbone, une mesure impopulaire

Une hausse de la taxe carbone est-elle pour autant possible ? Il y a près d’un an le poids de la fiscalité avait conduit à la création du mouvement des Gilets jaunes. Un mouvement qui réclamait, entre autres, la suppression de cette taxe. Si les protestataires n’avaient pas obtenu gain de cause, le gouvernement a décidé de geler sa hausse dans la loi de finances 2019. Dès lors, comment serait perçue une reprise de la hausse ?

Le contexte y est clairement défavorable. Après l’attaque d’installations pétrolières en Arabie Saoudite, le cours du baril de Brent a explosé. Et cela se répercute sur les prix à la pompe en France. Depuis deux jours, l’essence et le diesel, ont connu une importante inflation. Un phénomène dénoncé par l’UFC-Que-Choisir, qui réclame une baisse des taxes.

La demande de la Cour des comptes répond néanmoins à une certaine urgence. Alors que le gouvernement doit prochainement fixer un objectif de neutralité carbone en 2050 dans le projet de loi énergie-climat, les moyens pour y parvenir questionnent. La taxe carbone est donc une réponse. Il s’agit d’ailleurs selon les économistes, d’une des meilleures solutions pour limiter les émissions de CO2.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES