Assurance auto

Le gouvernement présentera bientôt un plan de soutien à l'automobile

Publié par le , Mis à jour le 19/05/2020 à 16:19

Un plan d'aide pour le secteur automobile sera présenté

Suite à la pandémie du Covid-19, aussi appelé nouveau Coronavirus, et au confinement mis en place pour lutter contre la propagation du virus, de nombreuses entreprises ont vu leur chiffre d’affaire s’écrouler et leur activité s’arrêter. C’est notamment le cas pour le secteur de l’automobile qui a été très impacté. C’est pourquoi, ce lundi 18 mai 2020, une semaine après le début du déconfinement, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a annoncé qu'un plan de soutien serait présenté dans les 15 jours à venir. Assurland fait le point pour vous.

Chute du secteur automobile durant le confinement lié au Covid-19

Suite à la pandémie du Covid-19 et aux mesures de confinement qui ont été mises en place dans de très nombreux pays du monde dans le but d’essayer de ralentir la propagation du virus, les ventes de voitures se sont presque complètement arrêtées après avoir commencé par fortement ralentir. Le marché auto à fortement chuté. En Chine, en France, et dans de bien nombreux autres pays, les entreprises ainsi que les différents sites de production ont dû fermer. Depuis le début du déconfinement, certaines usines ont commencé à rouvrir leurs portes. C’est le cas par exemple de Renault et PSA en France qui relancent les ventes et les productions même si la demande est encore faible.

Un plan pour relancer l’économie du secteur automobile

Suite à la fermeture des usines et à la faible demande encore actuelle des clients, les problèmes financiers commencent à se faire ressentir. C’est pourquoi ce lundi 18 mai 2020 le ministre de l'Économie et des Finances a annoncé qu’il présenterait “un plan de soutien au secteur automobile sous 15 jours (...) de façon à relancer la consommation, de façon à soutenir aussi la transformation vers un modèle plus durable avec le soutien en particulier aux véhicules qui émettent le moins de CO2, aux véhicules électriques". Cette décision a été prise suite à une discussion qu’il a pu avoir avec les représentants de la filière automobile vendredi dernier.

L'objectif principal du gouvernement est d'encourager les Français à acheter des voitures neuves qui, à ce jour, sont encore trop chers pour eux. Davantage de précisions seront apportées durant les semaines à venir.

Automobile : Renault est au centre de l’attention

Dans le secteur de l’automobile, la société française Renault est au centre de l’attention, elle fait l’objet d’une attention très particulière. Laquelle et pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu’elle pourrait très rapidement bénéficier d’un prêt de l’Etat à hauteur d’environ 5 milliards d’euros. Cela fait suite au fait que, avant même l’apparition de la crise sanitaire et du confinement, l’entreprise a subi sa première perte nette en dix ans. Cela date de l’an passé. Et si cette nouvelle fait autant de bruit, c’est parce que de nombreuses entreprises, notamment dans le secteur de l’automobile, rencontrent des difficultés pour obtenir ces fameux prêts garantis par l'Etat et accordés par des établissements bancaires.

Un plan d’aide pour le secteur aéronautique à venir

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a également déclaré qu’un plan d’aide serait présenté pour le secteur de l'aéronautique qui subit, lui aussi, de grosses difficultés suite au nouveau coronavirus, au confinement et à la fermeture des frontières. Actuellement, dans le secteur de l’aérien, c’est la compagnie Air France qui a reçu 7 milliards d'euros d'aide. En contrepartie, la société doit présenter un plan de réduction de ses émissions de CO2 ainsi que de ses vols intérieurs.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES