Assurance auto

Le marché automobile européen en baisse de 8,4 % en août 2019

Publié par le

Le marché automobile européen a reculé en août 2019

Selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles, les ventes ont reculé de - 8,4 % sur un an en août. Un recul qui reste toutefois à relativiser. A la même période l’an dernier, les immatriculations avaient été artificiellement gonflées par les constructeurs.

« Une base de comparaison élevée », l’ACEA

Le marché européen confirme-t-il la tendance des derniers mois ou ne s’agit-il que d’une chute en trompe-l'œil ? Le mois dernier, le marché automobile européen a reculé de - 8,4 %, selon les chiffres publiés par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). En août ce sont 1,042 million de véhicules neufs qui ont été vendu sur le Vieux continent. Aucun des principaux marchés européens n’a pu résister à cette baisse des ventes. L'Espagne (- 30,8 %) et la France (- 14,1 %) sont les plus impactés, suivis de l'Italie (- 3,1 %), le Royaume-Uni (- 1,6 %) et l'Allemagne (- 0,8 %).

Cette chute spectaculaire résulte néanmoins « d’une base de comparaison élevée », relativise l’ACEA. A la même période l’an dernier, les constructeurs avaient artificiellement gonflé leurs ventes en prévision de l’entrée en vigueur des nouvelles normes d’homologation des véhicules (WLTP). Les immatriculations avaient ainsi été en hausse de 31,2 %.

Le marché européen n’est pas le seul à être en recul

Si les ventes de véhicules avaient timidement progressé en juillet (+ 1,4 %), la tendance est à la baisse depuis le début de l’année. Sur les huit premiers mois, le marché européen a reculé de - 3,2 %. Le Vieux continent n’est toutefois pas le seul marché à être dans le rouge. Leader mondial, le marché chinois est en chute libre en 2019, les analystes prévoyant même un effondrement de - 9 % des immatriculations sur l’ensemble de l’année. Aux Etats-Unis les chiffres ne sont pas meilleurs et Euler Hermès mise sur une baisse des ventes de - 2,5 % pour 2019.

Volkswagen reste en tête, PSA deuxième

Du côté des constructeurs, Volkswagen reste largement premier européen avec une part de marché de 24,8 % (-0,4 point) de janvier à août. Si ses ventes ont baissé de - 7,7 % le mois dernier, le groupe allemand limite la casse. Malgré un recul des immatriculations de - 5,1 % en août, le groupe français PSA reste le numéro deux européen. Depuis janvier il voit d’ailleurs sa part de marché augmenter de 0,5 point à 16,4 %.

L’autre groupe hexagonal, Renault, connaît quant à lui une situation plus difficile. Le mois dernier ses ventes ont chuté de - 23,6 %. Sur l’ensemble de l’année, le groupe subit également une baisse de 0,2 point de part de marché (10,7 %) mais reste devant Hyundai. En quatrième position, le groupe coréen a reculé de - 2,5 % en août mais voit sa part de marché progresser de 0,2 point sur huit mois (6,6 %). Un résultat qui lui permet de creuser l’écart sur ses poursuivants.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES