• Gratuit
  • Rapide
  • Sans engagement

Assurance auto

Les automobilistes européens peu convaincus par la voiture autonome

Publié par le

Les Français ne sont pas pressés de voir arriver les véhicules autonomes

Le constructeur nippon Mazda a récemment commandé une étude d’envergure en Europe. Objectif : mieux appréhender les attentes des automobilistes du Vieux continent en ce qui concerne les véhicules autonomes. Et il semble que la majorité d’entre eux ne soit pas du tout convaincue. Coup de projecteur.

Les automobilistes veulent garder le contrôle

L'institut Ipsos vient de dévoiler une nouvelle étude réalisée en Europe pour le compte du constructeur automobile Mazda qui s’inscrit dans son programme « Drive together » (« Conduire ensemble ») célébrant le « plaisir de conduire ».

Dans le cadre de cette enquête, ce sont 11 000 personnes qui ont été sollicitées à travers 11 pays européens sur des sujets relatifs à l’intelligence artificielle.

Ainsi, l’on apprend que 66 % des automobilistes tiennent à rester derrière le volant même en cas de large démocratisation de la voiture autonome. On atteint même 70 % des automobilistes en Allemagne et au Royaume-Uni.

Enfin, en France, seulement 25 % des sondés veulent voir arriver l’automobile autonome, ce qui correspond au score le plus bas pour cette question. De plus, l’âge ne permet pas d’infléchir cette tendance puisque 33 % des 18-24 ans et 34 % des 35-44 ans attendent la voiture autonome.

Mazda défend le plaisir de conduire une auto

Comme le souligne fort justement Caradisiac, les résultats de cette étude sont à prendre avec des pincettes car une enquête menée par Google, Tesla ou un autre acteur du secteur aurait pu livrer des enseignements diamétralement opposés.

Toutefois, à la suite du site dédié à l’automobile, on retiendra que Mazda, commanditaire de cette étude, estime que nombreux sont les constructeurs qui aujourd’hui « ôtent le plaisir de conduite des automobilistes » avant d’ajouter qu’il se battra contre ça. L’avenir nous dira s’il ne s’agit que d’un simple effet d’annonce de la part du constructeur nippon.

Dans le monde des assurances, l’on se prépare à l’arrivée des véhicules autonomes. En effet, elle pose notamment la question de la responsabilité à bord d’une voiture autonome.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES

 

RUBRIQUES

 

COMPAREZ LES ASSURANCES