Assurance auto

Automobile : un nouveau barème pour le malus écologique en 2019

Publié par le , Mis à jour le 27/09/2018 à 17:42

Le gouvernement souhaite également développer l'auto électrique en France

Le gouvernement a annoncé le nouveau barème du malus automobile. Si le bonus écologique ne bougera pas, le malus verra son seuil descendre de 3 g/km de CO2. Concrètement, le seuil du malus écologique passera l’année prochaine de 120 à 117 grammes de CO2 rejetés par kilomètre.

Le seuil du malus descendra de 3 g/km de CO2

Le malus écologique se durcit. Le gouvernement a présenté ce vendredi 20 juillet un nouveau barème de bonus-malus. Un barème qui s'appliquera au 1er janvier 2019. Les ministres de la Transition écologique et des Transports, Nicolas Hulot et Elisabeth Borne, ont annoncé que le seuil du malus écologique passera de 120 à 117 g/km de CO2. Soit un abaissement de 3 grammes de CO2 rejetés par kilomètre. Le montant restera quant à lui le même, à savoir de 50 € à 10 500 € selon le niveau de rejets du véhicule. Si le malus se durcit, ce n’est néanmoins pas le cas du bonus. Soit 6 000 € maximum pour l’achat d’une voiture 100 % électrique, et ce dans la limite de 27 % du coût d’acquisition.

Accélérer la transition énergétique et favoriser l’auto électrique

Cette baisse répond à l’objectif donné par le gouvernement d’accélérer la transition énergétique. Pour ce faire, il devrait baisser de 3 grammes le seuil du malus tous les ans jusqu'en 2021. Ce durcissement doit permettre de rendre le parc automobile français moins polluant, moins émetteur de CO2. Le gouvernement souhaite également par ce biais encourager l’achat de voitures électriques ou hybrides. Une véritable mission pour lui. Le 22 mai dernier, le gouvernement annonçait son désir d’accélérer le développement de l’électrique en France. Il a ainsi promis 100 000 bornes de recharge d’ici 2022. Il souhaite également vendre 150 000 automobiles électrifiées en 2022, de sorte à porter le parc roulant « zéro émission » à 600 000 véhicules.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES