Assurance habitation

Plus de 46 % des moins de 30 ans vivent chez leurs parents

Publié par le

68,6 % des 18-19 ans vivant en logement indépendant bénéficient d'une aide financière

Quitter le domicile familial se fait de plus en plus tard. Selon l’INSEE, près d’un jeune sur deux (46,1 %) âgé de 18 à 29 ans, habite chez ses parents. Un chiffre en constante progression depuis quelques années.

Une insertion de plus en plus tardive sur le marché du travail

Vivre chez ses parents à 29 ans n’est pas si surprenant que cela. L’INSEE a mené une enquête sur les lieux d’habitation des jeunes adultes. Selon cette étude, 46,1 % des 18-29 ans vivent habituellement chez leurs parents. Un chiffre en constante progression depuis quelques années. L’INSEE dévoile en effet que la part des 18-29 ans habitant au domicile familial a augmenté de + 1,4 point depuis 2001. Lorsque l’on regarde le détail des chiffres on s’aperçoit néanmoins que la proportion de jeunes résidant chez leurs parents diminue lorsque l’âge augmente : 2 jeunes sur 3 âgés de 18 à 24 ans cohabitent avec ses parents contre 1 sur 5 pour ceux âgés de 25 à 29 ans.  

Cet accroissement du nombre de jeunes vivant chez leurs parents est notamment dû au contexte économique. La hausse de la part des chômeurs est ainsi la première raison évoquée pour expliquer ce phénomène. Autre explication : l’allongement des années d’études. Les jeunes s’insèrent en effet sur le marché du travail de plus en plus tard. Cette insertion explique également le fait que les 25-29 soient moins nombreux à habiter chez leurs parents que les 18-24 ans.

Autonomie résidentielle n’est pas synonyme d’indépendance financière

Si les jeunes restent plus longtemps qu’avant chez leurs parents, certains décident également d’acquérir leur autonomie résidentielle de façon progressive. Malgré le fait qu’ils soient minoritaires à envisager cette option (14,5 % des 18-24 ans et 7,2 % des 25-29 ans), vivre à la fois chez ses parents et ailleurs (logement indépendant ou d’un ami, etc.) est de plus en plus fréquent.

Qu’ils choisissent une autonomie résidentielle progressive ou non, les jeunes adultes qui ne vivent plus chez leurs parents bénéficient néanmoins d’une aide financière (paiement du loyer, etc.). L’indépendance financière s’acquiert avec l’âge puisque  68,6 % des 18-19 ans vivant en logement indépendant reçoivent un soutien financier, contre 9,7 % des 24-25 ans et 3,4 % des 28-29 ans. Là encore, ces chiffres mettent en exergue le lien entre insertion professionnelle et indépendance.

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES