Assurance habitation

 
0%
Quel type de logement souhaitez-vous assurer ?
Pas le temps de terminer mon formulaire ? Sauvegarder pour plus tard

La garantie des meilleurs prix avec le plus large panel du marché

Un service 100% gratuit et sans engagement

Protection de vos données et de votre vie privée

Assurland.com, comparateur d'assurance habitation en ligne


Pour choisir une bonne assurance multirisque habitation (MRH) adaptée à vos besoins ainsi qu'à votre profil, Assurland.com compare pour vous différents devis d'assurance afin d'être couvert en cas de sinistre.
Avec la comparaison d'assurance habitation, réalisez des économies en quelques clics.

  • L'assurance habitation est-elle obligatoire ?

    Quel que soit votre profil, étudiant, salarié, retraité, en tant que locataire, vous avez l'obligation de souscrire une assurance multirisque habitation. Pendant toute la durée de la location, vous serez tenu responsable des dégâts que vous êtes susceptible de causer.


    Le locataire d'une location non meublée est donc tenu de s'assurer. Les contrats d'assurance habitation incluent une « garantie des risques locatifs » correspondant à la couverture minimale. Concrètement, cette formule couvre les dommages causés au logement à la suite d'un incendie, d'un dégât des eaux ou encore d'une explosion. En revanche, il se limite aux seuls dégâts subis par l'immeuble. Autrement dit, les préjudices causés à des tierces personnes comme les voisins par exemple ne seront pas pris en charge, à moins de posséder la garantie dite « recours des voisins et des tiers » qui est seulement facultative. Enfin, concernant la couverture de vos biens personnels, il vous faut souscrire une assurance multirisque habitation.


    L'assurance ne présente aucun caractère obligatoire si vous êtes locataire d'un logement de fonction ou d'une location saisonnière. Toutefois, sachez qu'en cas de sinistre, vous serez tout de même tenu responsable des dommages causés au logement.

  • Pourquoi souscrire un contrat multirisque habitation ?

    La formule d'assurance MRH est la formule la plus couvrante et reprenant les garanties de base présentes dans les autres contrats. On y retrouve :

    • - la garantie incendie,
    • - la garantie bris de glace,
    • - la garantie catastrophes naturelles,
    • - la garantie dégât des eaux,
    • - la garantie vol.


    En plus de ce type de garantie, il est possible de souscrire des garanties optionnelles et complémentaires (garantie dommage électrique, aménagement extérieur, etc.) pour obtenir une meilleure indemnisation en cas de sinistre.

  • Quelles conséquences en cas de défaut d'assurance logement ?

    Souvent, le bailleur demande au locataire de lui transmettre une attestation d'assurance au moment de la remise des clefs. Chaque année, le locataire devra fournir une nouvelle attestation d'assurance à son propriétaire ou à l'agence de location.


    Si vous ne fournissez pas d'attestation d'assurance, une mise en demeure peut avoir lieu. Un mois après la mise en demeure et, en cas de non réception du document, le propriétaire du logement est alors autorisé à souscrire une assurance appartement pour votre compte correspondant à la responsabilité civile. Vous devez alors payer au propriétaire le montant de la prime d'assurance, éventuellement assortie d'une majoration dans la limite de 10 %, en supplément de votre loyer mensuel.

  • Propriétaire : quelle assurance habitation ?

    A moins que le logement ne se trouve dans une copropriété, l'assurance multirisque habitation ne présente aucun caractère obligatoire pour le propriétaire du bien immobilier.
    En outre, s'il décide de mettre son logement en location, le propriétaire doit simplement veiller à le louer en bon état et, pendant la durée du bail, il doit procéder aux réparations indispensables pour son maintien en bon état. D'ailleurs, la responsabilité du propriétaire peut se trouver engagée s'il apparaît qu'un sinistre résulte d'un vice de construction ou d'un défaut d'entretien.


    Si le propriétaire occupe son logement, il n'existe pas d'obligation d'assurance. Mais, il sera tenu d'indemniser de tous les dommages que lui et son bien seraient susceptibles de causer. C'est pour cela qu'il vaut mieux être assuré lorsque l'on est propriétaire. En souscrivant une assurance MRH, le propriétaire sera couvert pour les sinistres liés aux explosions, dégâts des eaux, incendies et autres vols qui concernent :

    • - Les biens immobiliers, terminologie comprenant les aménagements intérieurs et embellissements,
    • - Les objets de valeur,
    • - Les biens mobiliers.


    En ce qui concerne la responsabilité civile, cette formule d'assurance prend en charge la réparation des dégâts corporels et matériels imputables :

    • - Au propriétaire du bien, à la personne avec laquelle il vit, à ses enfants ainsi qu'à ceux dont il a la garde et les personnes qui sont à son service comme ses employés par exemple,
    • - A ses animaux ainsi qu'à ceux dont il a la garde.


    Si le propriétaire loue son logement, il peut se contenter d'être assuré au titre de la responsabilité civile. Il sera alors couvert en cas de préjudice résultant d'un vice de construction ou d'un défaut d'entretien avec les garanties suivantes :

    • - La garantie « recours des locataires » si c'est le locataire qui a subi le dommage,
    • - La garantie « recours des voisins et des tiers » si la personne qui a subi le préjudice est l'un de ses voisins ou une tierce personne.

  • Comment résilier son assurance habitation avec la loi Hamon ?

    Depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet à l'assuré de résilier sa multirisque habitation à tout moment, après un an d'engagement.
    Et, pour changer d'assurance habitation, c'est un vrai jeu d'enfants ! Il suffit en effet de souscrire directement l'assurance auprès du nouvel assureur qui se chargera des démarches relatives à la résiliation dans le délai d'un mois et veillera à la continuité de la couverture de l'assuré entre les deux contrats d'assurance multirisque habitation. A noter que, si vous êtes le propriétaire du logement, vous devrez vous-même vous charger des démarches pour la résiliation de votre contrat.

  • Comment Assurland.com m'aide à comparer les assurances maison ?

    Grâce au comparateur d'assurances Assurland.com, il est possible d'effectuer gratuitement et sans engagement un comparatif des tarifs et garanties d'assurance proposés par de nombreux acteurs français de l'assurance MRH comme la MAAF, MMA, April ou Gras Savoye. Si vous pensez avoir trouvé la meilleure formule pour vos besoins et votre budget, obtenez directement votre devis d'assurance habitation et réalisez des économies.


    Il vous faudra moins de 5 minutes pour remplir notre questionnaire et accéder au comparatif des offres d'assurance habitation. Et, pour obtenir une prime d'assurance correspondant à votre profil, nous vous conseillons vivement de veiller à l'exactitude des informations renseignées.
    Pour ce faire, vous aurez besoin de connaître :

    • - Le mois d'échéance de l'assurance habitation actuelle si vous possédez déjà une telle assurance. En cas de doute, vous trouverez cette date sur votre contrat d'assurance en cours,
    • - La surface du logement que vous souhaitez assurer. Si vous l'ignorez, cette information figure sur l'acte de vente de votre logement ou sur le bail,
    • - La surface des dépendances et loggia le cas échéant. En cas de doute, reportez-vous à votre bail ou à l'acte de vente du logement,
    • - Une estimation de la valeur du mobilier.

  • Assurland.com, site leader de la comparaison d'assurance sur internet

    Avec plusieurs millions de visiteurs chaque mois, Assurland.com est le site de comparaison d'assurances le plus fréquenté en France. A l'origine même du concept de comparaison d'assurance maison 100 % en ligne, il permet en quelques clics d'interroger le plus large panel d'assureurs du marché parmi lesquels l'on trouve les plus grandes marques françaises de l'assurance habitation. Après avoir sollicité ses partenaires assureurs, le comparateur Assurland.com restitue les meilleures offres d'assurance appartement selon les caractéristiques de votre profil. Vous pouvez alors choisir d'être informé par courrier, de souscrire directement en ligne, d'être rappelé par téléphone ou de prendre rendez-vous en agence auprès de l'assureur de votre choix.

Actualité de l'assurance habitation

  • Habitation : une avance APL pour les jeunes précaires en Ile de France

    Début 2019, la région Ile-de-France et la Fédération des acteurs de solidarité vont lancer une expérimentation pour aider les jeunes précaires à trouver un logement dans la capitale. 3 mois d'APL seront avancés.

  • Immobilier : acheter un logement est plus rentable que le louer 3 ans

    En France, près de 40 % de de la population est locataire de son logement. Pourtant, louer un bien n'est pas forcément plus rentable que l'acheter. Selon une étude du courtier Meilleurtaux.com, il faut en moyenne 2 ans et 8 mois pour rentabiliser son achat. Une durée qui monte à 11 ans et 6 mois pour un logement à Paris.

  • Ian Brossat veut interdire les locations Airbnb dans le centre de Paris

    L'adjoint en charge du Logement à la mairie de Paris veut en finir avec les locations Airbnb et les appartements inoccupés qui en résultent. Pour y parvenir, Ian Brossat propose de les interdire dans les arrondissements du centre de Paris.

  • Ouragan Irma : 95 % des dégâts indemnisés

    Dans un nouveau communiqué, la Fédération Française de l'Assurance (FFA) a fait le point sur l'ouragan Irma et l'indemnisation de ses nombreuses victimes. Ainsi, près d'une année après cette catastrophe naturelle d'ampleur, le syndicat révèle que 95 % des dégâts assurés ont fait l'objet d'une indemnisation totale ou partielle. Etat des lieux.

  • Habitation : 68 % des logements loués présentent un risque électrique

    En France, une grande majorité du parc locatif présent un risque électrique. D'après une étude publiée en juillet dernier, 68 % des logements ont au moins une anomalie. La vétusté des installations est notamment pointée du doigt.

  • Airbnb : le nombre d'amendes infligées aux locations illégales en hausse

    De janvier à mi-août, plus de 1,3 million d'euros d'amendes ont été infligées pour locations touristiques illégales à Paris. Soit plus que sur l'ensemble de l'année 2017. La majorité de ces amendes concernent des biens loués par Aibnb.

  • La hausse des loyers des logements étudiants ne s'arrête pas

    Pour louer un logement étudiant, il faut bien s'accrocher. Outre la forte demande, les prix ne cessent d'augmenter. D'après un rapport de l'Unef, les loyers représentent d'ailleurs la principale explication de la hausse du coût de la vie pour les étudiants.

  • Cambriolage : faites attention aux fenêtres ouvertes dans votre logement

    Avec la chaleur, dormir sans ouvrir ses fenêtres peut être un véritable supplice. Oui mais voilà, ouvrir les fenêtres de son logement peut également représenter des risques. Les « vols par escalade » se sont multipliés ces dernières semaines. La vigilance est de mise, car même si le nombre de cambriolages a diminué en juillet 2018, l'été et les vacances restent une période propice pour les vols.

Infos et conseils pratiques sur l'assurance habitation

  • Comment passer d'une location vide à une location meublée ?

    Lorsqu'on est propriétaire d'un logement vide mis en location, il est possible de la passer en location meublée. Mais cette démarche n'est pas sans changements à l'échelle fiscale.

  • Logement : qu'est-ce que l'isolation extérieure ?

    L’isolation de son logement est primordiale. Elle permet de garder la chaleur et de se protéger du froid en hiver. Deux types d’isolation existent à savoir celle s’appliquant à l’intérieur et celle pour l’extérieur. Focalisons-nous aujourd’hui sur l’isolation extérieure à l’ordre du jour avec les nouvelles réglementations énergétiques.

  • Immobilier : que signifie la valeur locative d'un bien ?

    La valeur locative fait figure d’information de base pour l’évaluation des impôts. Cette donnée concerne les habitations occupées par leur propriétaire, louées ou inoccupées. Il est important d’en connaître les propriétés car sa valeur peut notamment changer au fil du temps.

  • Qui prend en charge les frais liés à la recherche de fuite d'eau ?

    Votre voisinage s'est plaint d'une fuite d’eau, et vous soupçonne d’en être le responsable. Il faut alors connaître d’où vient cette fuite, et faire appel à un plombier pour le savoir. Mais, qui doit prendre en charge ces frais ? L’assurance habitation ? Le propriétaire du logement ? Le syndic de copropriété  ?

  • Assurance : pourquoi faut-t-il obligatoirement assurer sa tondeuse ?

    Les tondeuses et les motoculteurs apportés sont considérés comme des véhicules terrestres à moteur. Par conséquent, il est obligatoire de souscrire à une assurance lorsque l’on détient ce type de matériel chez soi. Le point sur cette assurance trop souvent méconnue.

  • Devenir propriétaire : les Français ont du mal à sauter le pas

    Accéder à la propriété est un rêve partagé par bon nombre de ménages Français. Mais, encore faut-il avoir le courage de se lancer. En effet, selon l'Observatoire du moral immobilier, l’acte d’achat est une étape cruciale qui entraîne de multiples hésitations chez les consommateurs. Voici quelques explications.

  • Habitation : attention aux termites !

    Les termites sont des petits insectes très malins qui adorent s’infiltrer dans le bois. Une fois qu’ils sont bien cachés, ils se nourrissent de celluloses contenues dans les poutres, la charpente ou encore le plancher. Alors comment faire pour les détecter ? Voici quelques indices pour vous permettre de les éliminer avant qu’il ne soit trop tard.

  • Catastrophes naturelles : tout ce qu'il faut savoir sur l'indemnisation

    La France est souvent frappée par de violentes intempéries qui dévastent tout sur leur passage. Ainsi, lorsqu’ils sont pris au dépourvu les assurés ne savent plus très bien ce que couvre la compagnie d’assurance qu’ils ont choisi. Comment faire pour être bien indemnisé ? Le point sur tout ce que vous devez savoir en cas de catastrophe naturelle.