Assurance habitation

La start-up Luko lève 50 millions d'euros supplémentaires pour conquérir l'Europe

Publié par le , Mis à jour le 11/12/2020 à 14:44

Luko, jeune start-up française du monde de l'assurance et ayant lancé son premier contrat d'assurance habitation en 2018 veut accélérer son développement. Après une première levée de 20 millions d'euros, c'est désormais 50 millions d'euros que la néo-assurance vient de réunir. La levée de fonds a été menée par EQT Ventures et été abondée par de multiples acteurs, dont les CEO de Vinted et de Sweep.

Luko, jeune néo-assurance spécialisée dans l'assurance habitation

Luko est une assurtech très jeune, mais pas moins dynamique. En 2019 déjà et après seulement un an d'existence, la start-up annonçait une levée de fonds de pas moins de 20 millions d'euros. Pour fêter ses deux ans, elle a cette fois-ci annoncé une levée de 50 millions d'euros. Luko pourra donc compter sur de nouveaux acteurs pour son capital : EQT Ventures, qui dirige les opérations, Orange par Orange Ventures ainsi que plusieurs investisseurs providentiels : Assaf Wand (PDG et cofondateur de la licorne américaine Hippo Insurance), Thomas Plantenga (CEO de Vinted), Rachel Delacour (CEO de la greentech Sweep) et Rania Belkahia, cofondatrice d'Afrimarket.

Et l'année 2020, marquée par la crise de Covid-19 et les mesures de confinement n'ont pas arrêté la croissance de Luko. « La majorité de nos clients changent d'assurance lorsqu'ils déménagent. Or, pendant deux mois les visites ont été interrompues. Nous en avons profité pour travailler sur de nouveaux services comme Docteur House qui permet de faire un diagnostic gratuit de sa maison et trouver des artisans pour faire les éventuels travaux », explique Raphaël Vullierme, co-fondateur et CEO de Luko.

Toutefois, tout n'est pas rose pour la jeune assurtech. Même si la crise de Covid-19 n'a pas entravé sa croissance, l'entreprise a dû abandonner l'idée de se lancer dans deux pays européens supplémentaires. « Nous avons encore du cash, nous n'’avons pas tout dépensé de notre série A mais c'est toujours mieux de lever quand on a encore de la trésorerie », mentionne Raphaël Vullierme. Luko ne donne d'ailleurs pas son chiffre d'affaires pour cette année.

50 millions d'euros pour développer plus de services, d'offres et conquérir l'Europe

Mais avec ces 50 nouveaux millions d'euros, la néo-assurance compte bien « commencer à développer sa vision à long terme en continuant à investir dans la technologie home care, en travaillant sur son dimensionnement à plus grande échelle et en finançant sa croissance en France », d'après les dires de son CEO. Ainsi, Luko lancera une nouvelle assurance habitation dédiée aux immeubles, « qui pourra couvrir toutes les parties, propriétaires, locataires et syndics » et sera accompagnée de capteurs de suivi de consommation d'eau, d'électricité ou d'éventuelles intrusions. Ce nouveau produit est pour l'instant en développement.

La start-up Luko compte déjà plus de 100 000 clients

Pour Luko, l'année 2020 commençait sur les chapeaux de roues : « Nous avions une belle croissance et elle a été divisée par six pendant trois mois mais elle est repartie très fortement dès le mois de juin », raconte Raphaël Vullierme. Malgré cet épisode de ralentissement, la start-up a tout de même décuplé son nombre de clients. Elle est passée de « 10 000 clients fin novembre 2019 à 100 000 aujourd'hui ». En outre, une soixantaine de personnes ont également été recrutées chez Luko durant cette année. Ils sont donc désormais 85 à faire marcher l'entreprise ; 45 d'entre eux sont chargés de la partie technologie.

D'ailleurs, signe de sa bonne santé, Luko compte procéder à une cinquantaine de recrutements en France. Assurtech 100 % digitale, l'entreprise est adaptée aux enjeux du télétravail dont la pratique a été stimulée avec la crise de Covid-19.

Économisez jusqu'à 40% sur votre assurance habitation

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES