Expert en assurance : rôle, salaire et formation

Vous possédez une voiture sans permis ? Cliquez ici

Suite à un sinistre avec votre voiture, un expert est souvent dépêché par la compagnie d'assurance auto afin d'évaluer l'étendue des dégâts et de chiffrer les dommages. Son expertise sera prise en compte pour établir votre future indemnisation. Il est aussi possible de faire appel à votre propre expert si vous souhaitez mener une contre-expertise.

Qu’est-ce qu’un expert en assurance ?

Un expert d’assurance automobile est un spécialiste qui est mandaté pour intervenir suite à un sinistre. Généralement, il exerce sa profession en tant qu’indépendant dans un cabinet.

Quelles sont les compétences de l'expert(e) d'assurances ?

Ses principales missions sont : 

  • constater les dégâts,
  • estimer quelles sont les causes du sinistre,
  • évaluer le montant du préjudice, des dommages, et le coût des réparations. C'est à partir de ces estimations que l'assureur décide du montant de l'indemnisation.

Les différents experts en assurance automobile

On peut distinguer trois grands types d’experts en assurances.

  Qui le mandate ? Pourquoi ? Pour quels sinistres ?
L'expert de l'assureur La compagnie d’assurance du sinistré Constater le sinistre et estimer les dommages Les sinistres pour lesquels l'assureur juge nécessaire de convoquer une experise
L'expert de l’assuré Le sinistré assuré Effectuer une contre-expertise ou une première expertise s’il elle n'a pas eu lieu En cas de désaccord entre l'assuré et l'assureur
L'expert  judiciaire Le juge Pour trancher entre l'assuré et l'assureur s'ils ne tombent pas d'accord sur la nature du sinistre, le partage des responsabilités, l'indemnisation, etc. Après l'expertise et la contre-expertise
bloc-cta-car
Économisez jusqu'à 40% sur
votre assurance auto

Dans quels cas l'assureur fait-il appel à un expert ?

En assurance auto, c'est souvent le montant du sinistre qui détermine le passage ou non de l'expert. Il n’existe toutefois pas de montant minimal fixé par la loi pour l'envoi d'un expert. En définitive, la décision de faire intervenir ou non le premier expert dépend uniquement de la compagnie d'assurance.

Pour connaitre les montants et conditions pour lesquels votre assureur mandatera un expert, n’hésitez pas à vérifier les conditions générales de votre contrat, ou à prendre contact avec votre conseiller.

À partir de quel montant de sinistre l'expert intervient ?

Généralement, l’expert d’assurance n'est appelé que le sinistre a provoqué au moins 3 000 euros de dommages. Certains assureurs peuvent toutefois décider de mandater un expert pour un sinistre de montant inférieur.

Dans quel délai l'expert rend-il son rapport ?

Généralement, les délais d'expertise sont les suivants :

  • l'expert se rend sur le lieu du sinistre dans un délai de 15 jours,
  • il remet son rapport sous 30 jours,
  • l'indemnisation est versée dans les trois mois qui suivent.

Le rapport de l'expert est un document crucial pour l'indemnisation : c'est à partir de ses conclusions que la compagnie d'assurance va formuler le montant de sa prise en charge. Mais les délais de remise du rapport dépendent en grande partie de l'assureur, car c'est lui qui le commande : il peut imposer une remise sous 20, 30 ou 40 jours.

Quelle indemnisation espérer après le passage de l'expert ?

Le montant de l'indemnisation est évaluée par l'expert auto d'assurance en prenant en compte le coût des réparations (pièces et main d'œuvre). 

  • Si le véhicule est techniquement réparable, l’offre d’indemnisation sera équivalente au montant des réparations (avec déductions des franchises). L'article L121-1 du Code des Assurances dispose en effet que l'indemnisation d'assurance ne peut-être source que de réparation pour l'assuré, non d'enrichissement.
  • Si le véhicule est techniquement ou économiquement irréparable, l'expert formule une valeur de remplacement, dite valeur de remplacement à dire d'expert (VRADE). Cette procédure s'applique à tous les sinistres, sauf si l'assuré a souscrit la garantie remplacement valeur à neuf, au sein d'un contrat tous risques, par exemple.

L'assuré peut-il contester l'expertise ?

Oui, l'assuré peut contester l'expertise en assurance sur trois points : 

  • compte-rendu du déroulé de l'accident,
  • montant des dommages,
  • montant d'indemnisation.

Le rôle de la contre-expertise

Si l'assuré n'est pas d'accord avec le rapport d'expertise automobile après accident et l’indemnisation proposée, il est en droit de faire appel à l’expert auto de son choix pour une contre-expertise. Le deuxième expert livre un second rapport, et si le désaccord persiste avec la compagnie d'assurance, un troisième expert peut être désigné par la justice. Il est également possible de faire appel au Médiateur de l'assurance.

Quelles études pour devenir expert en assurance ?

Le métier d'expert en assurance est accessible après différentes formations et niveaux d'étude :

  • Bac +2 : BTS en assurance ou un BTS/DUT dans le secteur automobile pour pouvoir passer les épreuves du DEA (Diplôme d’Expert en Automobile)
  • Bac +3 : Licence professionnelle dans le domaine de la banque et de l’assurance.
  • Bac +5 : Master droit des assurances, par exemple.

Il faut ajouter à ces formations une expérience professionnelle de un à trois ans dans le secteur auto et de la réparation.

Quel est le salaire expert en assurance ?

Le salaire moyen d'un expert en assurance est compris entre 35 000 et 40 000 euros par an. Les débutants commencent généralement à 1 800 euros brut par mois avec des frais de mission. Le métier d'expert s'exerce souvent en libéral, les revenus peuvent donc être variables d'un mois à l'autre.

FAQ Expert assurance

  • Qui paye l'expert de l'assuré ?

    La convocation d'une contre-expertise est au frais de l'assuré, sauf si ce dernier a souscrit une garantie type garantie honoraire d'expert, qui permet de laisser les honoraires de la contre-expertise à la charge de la compagnie d'assurance.

  • Il existe des cabinets d'experts en assurance, mais aussi des sites internes qui recensent les experts d'assurés près de chez vous.

  • Le métier des experts en assurance est de constater un sinistre, d'évaluer les dégâts, et de délivrer un rapport servant de base à l'indemnisation.

  • Pour contester le rapport d'un expert en assurance automobile, l'assuré a la possibilité de convoquer un contre-expertise, le plus souvent à ses frais. On parle alors d'expert d'assuré. 

  • Si le véhicule est gravement endommagé, l'expert vérifie si le coût des réparations n'excède pas sa valeur. Pour déterminer la valeur d'une voiture, il se base sur son état à partir du carnet d'entretien, son kilométrage, mais aussi les tendances du marché de l'occasion.


Actualité de l'assurance auto

diesel-hausse

Pourquoi le diesel est-il devenu plus cher que l'essence ?

Si depuis 30 ans le prix du diesel n'avait jamais dépassé celui de l'essence, la tendance s'est inversée depuis plusieurs mois avec pour cause principale la guerre opposant la Russie à l'Ukraine.

porsche-taycan

Porsche et Dacia sauvent le neuf mais l'occasion souffre aussi

Le marché français automobile avait connu un léger rebond cet été (+3,79 % d'immatriculations), mais sur les deix premiers mois de l'année, le marasme entamé depuis la crise sanitaire se poursuit. Entre janvier et octobre, les ventes de voitures particulières neuves sont en baisse de 10,29 %.


Guides et infos sur l'assurance auto