Assurance auto

Sécurité routière : moins d'infractions pour les voitures d'entreprise

Publié par le

Le nombre d'infractions commises a diminué de 9,4 % en 2017

Selon la Délégation interministérielle à la sécurité routière (DISR), le nombre d’infractions commises au volant de voitures d’entreprises en 2017 a baissé de 9,4%. L’obligation de désigner le salarié ayant commis l’infraction est l’une des explications avancées par la DISR.

Infractions : un taux de désignation qui atteint 78,2 % en 2017

Au volant d’un véhicule professionnel on fait de plus en plus attention. En 2017, le nombre de contraventions au volant de voitures d’entreprise est en net recul. Selon la Délégation interministérielle à la sécurité routière, les infractions ont diminué de 9,4 % l’année dernière. Un chiffre impressionnant qui s’explique notamment par la mise en place de nouvelles règles pour les entreprises. 

Dorénavant, ces dernières doivent obligatoirement désigner l’identité du salarié fautif. Pour la DISR, cette mesure entrée en vigueur au 1er janvier 2017 a véritablement changé la donne. C’est ainsi plus de 2,59 millions de salariés qui ont été désignés l’année dernière. Soit un taux de désignation de 78,2 %. En 2016 celui-ci atteignait tout juste les 26 %. Le fait que les salariés se voient aujourd’hui retirer des points sur leur permis de conduire les incite à faire attention.

Un travail de prévention mené par les entreprises  

Le journal L’Argus de l’Assurance rappelle à juste titre que le comportement qu’ont les salariés au volant d’une voiture d’entreprise est plus dangereux que lorsqu’ils conduisent leur véhicule personnel. Un constat qui s’explique notamment par la présence de nombreuses exigences. Pour les compagnies d’assurance, il s’agit d’un véritable problème ? Pour enrayer la hausse du nombre d’accidents, les assureurs incitent les entreprises à développer des plans de prévention du risque routier. Un travail primordial alors que les flottes d'entreprise représentent près de 8% du parc automobile assuré.  

 
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
 
0 RÉACTION
Pas encore de commentaire, soyez le premier.

RECHERCHEZ DANS LES ARTICLES