Assurance santé

Le remboursement d'une cure de désintoxication

  • Comparez gratuitement le panel le plus large du marché en 3 minutes
  • 618€ d'économie moyenne sur votre assurance santé*
layers
8 millions d'offres

Plus de 8 millions d'offres proposées chaque année

La désintoxication est une étape importante dans le processus de rétablissement de la toxicomanie ou autre addiction. Elle permet de nettoyer le corps des substances nocives et de réduire les symptômes de sevrage. La désintoxication est généralement suivie d'un programme de réhabilitation plus long, qui peut durer plusieurs mois. En France, ce processus peut être pris en charge par la Sécurité sociale et votre mutuelle santé.

En quoi consiste une cure de désintoxication ?

Une cure de désintoxication est un type de traitement destiné à soigner une dépendance à l’alcool, à une drogue, aux médicaments, ou à toute autre consommation entrainant une addiction (jeux d'argent, nourriture, etc.). Il s'agit d'un accompagnement thérapeutique et psychologique qui s'effectue durant une période de sevrage. Ce sevrage peut prendre place : 

  • hors du domicile (sevrage "résidentiel") avec un séjour complet à l’hôpital ou dans un centre de soins spécialisé ;
  • au domicile (sevrage "ambulatoire") en hospitalisation de jour ou chez la personne dépendante.

Au sein d'un centre de soins ou d’une clinique, la cure de désintoxication dure habituellement entre 2 et 6 semaines. Par la suite, un suivi du médical et psychologique prend le relai, pour éviter le mal-être lié au sevrage, avec prescription possible de médicaments (benzodiazépines, vitamines B1 et PP, etc.). Le but étant que le patient soit débarrassé à long terme de son comportement addictif et qu'il puisse bénéficier d'une réinsertion professionnelle, sans risques de rechute.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

Les principales toxicomanies prises en charge

Il existe trois grandes dépendances à des produits : l'alcool, les drogues (héroïne, cocaïne, opiacés, etc.) et le tabac.

La cure de sevrage de l'alcool

La cure de sevrage en cas d’alcoolodépendance ou d'alcoolisme est répandue : près d'un quart de la population française dépasse les repères de consommation, et 40 000 décès par an sont attribuables à l'alcool.

En cas d'alcoolisme chronique, il peut devenir nécessaire de s'arrêter de boire afin de prévenir des conséquences néfastes (notamment la cirrhose du foie) ou le décès. Le but du sevrage est de contrôler et de prévenir les symptômes liés au manque d’alcool (par exemple le délirium tremens), mais aussi de commencer une nouvelle période de sa vie sans ce produit.

Lors de la période de cure, les soins comprennent :

  • une hydratation suivie et en quantité ;
  • la prescription de vitamines B1 et B6 ;
  • un traitement médicamenteux par benzodiazépines (pour faciliter le sevrage).

La cure de désintoxication pour consommation de drogue

On attend par drogue différentes substances, qui peuvent être le cannabis, l'héroïne, la cocaïne, etc. Pour les personnes dépendantes, ces drogues peuvent occasionner des problèmes de santé et une désociabilisation.

Ainsi, le processus médical peut se faire à l'initiative : 

  • du toxicomane lui-même ;
  • d'un professionnel de santé (médecin traitant, assistante sociale, etc.)
  • de la justice pénale (injonction thérapeutique).

Les soins varient selon la substance addictive, mais ils peuvent comprendre la prise d'un substitut au produit (comme le Subutex pour l'héroïne). 

La cure d'arrêt du tabac

Selon Santé publique France, en 2020, plus de trois adultes de 18-75 ans sur dix déclaraient fumer (31,8%) et un quart déclaraient fumer quotidiennement (25,5%), pour un nombre de décès imputables par an d'environ 45 000 personnes. Les causes les plus fréquentes sont les cancers déclenchés par cette consommation. 

Les soins dispensés en cure de désintoxication comprennent généralement des exercices de relaxation pour atténuer le manque lié au sevrage de la cigarette et un traitement nicotiniques de substitution (cachets, patchs, etc.). 

Quel est le prix d'une cure de désintoxication ?

Une cure de désintoxication dans une clinique ou un centre privé peut coûter plusieurs milliers d'euros (jusqu'à 500 euros par jour).

Toutefois, en France, les séjours en CSAPA (Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie) et en CSSR (Centres de Soins de Suite et de Réadaptation) peuvent être pris en charge par l'Assurance maladie. La couverture comprend l'hébergement, les médicaments et le suivi phycologique.

Le remboursement d'une cure de "désintox" ?

Une cure de désintoxication peut être prise en charge par la Sécurité sociale ainsi que par votre complémentaire santé, tout dépend du type de structure (publique ou privée).

Le remboursement par la Sécurité sociale

La Sécurité sociale peut prendre en charge 100 % des frais lors d'une cure de désintoxication.

En centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), le remboursement est intégral car il s'agit de structures entièrement financées par l’État (article L174-9-1 du Code de la sécurité sociale). Ces centres peuvent venir en aide face à de nombreuses dépendances : à l'alcool, au cannabis, aux jeux d'argent, etc. 

Quand il s'agit d'une cure en unité d’addictologie d'un hôpital public, ou dans un service de soins spécialisé d'un établissement de santé, la prise en charge est la même qu'en cas d'hospitalisation en établissement public ou une clinique privée conventionnée :

  • l'Assurance maladie rembourse à hauteur de 80 %,
  • les 20 % restants sont réglés par le patient ou par sa complémentaire santé, tout comme les soins spécifiques donnant lieu à d'éventuels dépassements d'honoraires ou reste à charge.

La prise en charge par la mutuelle santé

Pour qu'une cure de désintoxication soit prise en charge par sa mutuelle, il faut préalable vérifier que cette garantie est bien inscrite au contrat.

Pour savoir si vous êtes bien couvert, rendez-vous dans la section "soins en alcoologie", "soins en addictologie" ou "soins dépendance". La prise en charge du séjour peut être partielle ou totale. Dans le détail des garanties, soyez particulièrement vigilants : 

  • aux plafonds d'indemnisation,
  • au nombre de jours ou semaines couverts,
  • aux types de soins pris en charge (uniquement l'hébergement ou aussi les médicaments, le suivi psychologique, etc.).

Pour comparer les couvertures prévues par les différences mutuelles, et leurs limites, le plus simple est de passer par un comparateur de mutuelle.

Par ailleurs, une assurance santé peut vous permettre d'être remboursé en cas de séjour en cliniques privés, qui sont exclues des prises en charge de l'Assurance maladie.

Être remboursé en cliniques ou centre de désintoxication privés

Les centres de désintoxication privés sont de plus en plus répandus en France. Ces centres, plus chers, viennent concurrencer les CSAPA avec des séjours plus confortables et une palette de soins plus complète : soutien psychologique supplémentaire, thérapie de groupe, cours de sport collectifs ou individuels, soins esthétiques ou de relaxation, etc.

Ces centres de soins privés ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. La souscription d'une mutuelle santé spécifique est donc nécessaire pour pouvoir être remboursé de ces cures. Il faudra, là aussi, être attentif aux limitations imposées par la complémentaire (localisation de la cure, durée prise en charge, fréquence des séjours, etc.). Pour y voir plus clair, et être sûr de souscrire le contrat le plus adapté, le plus simple est de passer par un comparateur de mutuelles santé en ligne. 

FAQ Cure de désintox

  • Comment se passe une cure de désintoxication à l'alcool ?

    Le déroulement d'une cure de désintoxication à l'alcool passe par un sevrage alcoolique, qui s'accompagne de soins et d'une hydratation intensive. Pour faciliter la période post cure d'alcoologie du patient, des médicaments peuvent aussi prescrits (benzodiazépines). Un accompagnement psychologique et un suivi sont également proposés pour éviter la rechute.

  • Un séjour en centre pour une cure de désintoxication à l'alcool dure généralement entre 2 et 4 semaines. Mais la période d'hébergement en centre ou clinique d'addictologie (qui peut également s'effectuer au domicile) est suivie d'un accompagnement psychologique et social. 

  • Oui, l'addiction aux jeux d'argent fait partie des dépendances prises en charge au sein des centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), qui sont pris en charge par l'Assurance maladie.

  • Un centre d'addictologie aux drogues, quelles qu'elles soient (alcool, tabac, jeux, etc.) fonctionne comme un service d'hôpital, avec une solution d'hébergement, des repas, et un ensemble de soins dispensés en journée. Son but est de permettre aux patients d'être sevrés du produit à l'origine de leur toxicomanie. 

  • Le site internet annuaire action sociale recense l'ensemble des centres publics (CSAPA) par régions.

  • Il n'est pas possible d'obliger une personne dépendante majeure à faire une cure de désintoxication malgré lui. Le principe d'une cure de désintoxication repose en effet sur le fait de vouloir s'en sortir et d'être consentent aux soins. Seule la justice pénale peut contraindre à ce type de soins (injonction thérapeutique).

Les plus recherchés

Les dernières actualités de la mutuelle santé

sport santé Les Français sont-ils suffisamment actifs ?

Une étude de Santé publique France, publiée ce mardi, met en lumière un constat alarmant : les Français ne font toujours pas assez d'activité physique. Moins des trois quarts des hommes (72,9 %) et à peine plus de la moitié des femmes (59,3 %) respectent les recommandations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Lire la suite
consultation medecin Consultations : Quels seront les nouveaux tarifs ?

La signature d'un nouvel accord entre l'Assurance-maladie et les syndicats de médecins libéraux a officialisé une nouvelle convention médicale pour les cinq prochaines années. Ce texte introduit des hausses tarifaires et diverses mesures visant à améliorer l'accès aux soins et l'efficacité du système de santé.

Lire la suite
vaccin couverture Quelle est la couverture vaccinale en France ?

Avec la semaine européenne de la vaccination comme toile de fond, Santé publique France (SPF) a publié des données révélatrices sur l'état actuel de la vaccination dans le pays. L'année 2023 en France a été marquée par un engagement soutenu en faveur de la vaccination, bien que des défis importants demeurent, notamment en ce qui concerne la couverture contre certaines maladies et parmi des groupes démographiques spécifiques.

Lire la suite
L'équipe  d'Assurland.com
Rédigé par L'équipe d'Assurland.com

Dernière mise à jour : le 28/11/2022

Découvrir l'équipe rédactionnelle