Comparez gratuitement

Le remboursement des vaccins du nouveau-né

29 mars 2014 La Rédaction d'Assurland 4781 vues

Chaque nouveau-né a droit à des vaccins obligatoires ou recommandés. Dans cette optique, le Ministère de la Santé publie annuellement un calendrier pour la vaccination des nouveau-nés contre diverses maladies telles que la méningite, la poliomyélite, la diphtérie,…etc. Comme ces vaccins sont assez nombreux, ils sont partiellement ou totalement remboursés par l’Assurance Maladie.

Les vaccins administrés aux nouveau-nés

Les nouveau-nés doivent être préservés contre toutes sortes de maladies ; c’est pourquoi leurs défenses immunitaires doivent être renforcées par plusieurs vaccins.

Dès l’âge de deux mois, ils sont obligés de se faire injecter du DTCaPolio contre la coqueluche, la poliomyélite, le tétanos ou la diphtérie. A trois mois, les nouveau-nés reçoivent une autre injection de ce vaccin, il en est de même à quatre mois et entre leur seizième et dix-huitième mois.

Outre ces vaccins obligatoires, il est recommandé aux parents de faire vacciner leur enfant contre le BCG dès le premier mois, contre l’hépatite B, la méningite et les pneumocoques le deuxième mois et contre la rougeole, l’oreillon et la rubéole à leur neuvième mois.

Afin d’être remboursés, les parents doivent garder la vignette qui figure sur les boîtes de vaccin qu’ils présenteront plus tard à l’Assurance Maladie.

bloc-cta-sante
Votre mutuelle santé à partir de 4,87€ par mois

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

La prise en charge de ces vaccins

La Sécurité Sociale prévoit quelques conditions pour l’indemnisation des vaccins administrés aux nouveau-nés comme pour les adultes. Ainsi, il faut présenter une ordonnance médicale justifiant la vaccination.

Le vaccin proprement dit est remboursé à 65 % de son prix affiché sur la vignette. Toutefois, le vaccin rougeole-oreillon-rubéole administré de l’âge de douze mois à 17 ans est indemnisé à 100 %. Concernant l’injection du vaccin, elle est remboursée à 70 %, le reste non remboursé par l’Assurance Maladie sera pris en charge par la meilleure assurance santé. Bien entendu, ce remboursement dépendra des clauses du contrat qu’il est vivement conseillé de toujours étudier avant la souscription.

Assurland.com vous aide à mieux comprendre les mutuelles santé

senior Ehpad : quelle mutuelle santé pour un senior ?

Avec l'âge, un senior sera peut être amené à vivre en Ehpad. Une prise en charge qui entraîne de nombreuses dépenses qui peuvent être remboursées par une mutuelle.

Lire la suite
Loi Evin : garder sa mutuelle santé lorsqu'on part à la retraite Loi Evin mutuelle : garder ses garanties lorsqu'on part à la retraite

Grâce à la loi Evin, un salarié partant à la retraite peut choisir le maintien de sa mutuelle santé collective d'entreprise. Il pourra donc rester couvert par ses garanties sous certaines conditions. Mais est-ce toujours avantageux ?

Lire la suite
Assurance santé frontaliers : voici les solutions d'assurance Assurance expatrié : Comparateur et Devis

Vous êtes travailleur frontalier suisse, résidant en France et travaillant en Suisse ? Alors nous vous invitons à souscrire une assurance santé frontaliers. Ainsi, en cas d'imprévus liés à votre santé, vous serez couvert !

Lire la suite
main-bonhomme-bleu Comment un demandeur d'emploi peut-il être remboursé pour ses frais de santé ?

Si vous êtes au chômage à cause d'une perte d'emploi, d'une rupture conventionnelle ou autre, vous avez droit à une couverture pour vos frais de santé. En effet, la Sécurité sociale peut prendre en charge une partie de vos dépenses pour vos soins et médicaments. De plus, la Complémentaire santé solidaire (CSS) peut vous aider si vous y êtes éligible. Comment profiter de ces dispositifs lorsqu'on est chômeur ?

Lire la suite
Santé Quelle mutuelle santé solidaire ?

Les Français qui ont un petit budget ont tendance à renoncer plus facilement aux soins faute de complémentaire santé. Depuis le 1er novembre 2019, la complémentaire santé solidaire (CSS) aident les personnes avec des petits revenus.

Lire la suite
Mutuelle intermittent du spectacle Quelle mutuelle pour les intermittents ?

Les artistes et techniciens du monde du spectacle et de la télévision alternent entre périodes d'activités et de chômage. Pour leur permettre de bénéficier des allocations chômage, un régime spécifique a été créé. Concernant leur couverture santé, ils bénéficient aussi d'une prise en charge particulière, mais peuvent souscrire la mutuelle santé de leur choix à titre individuel.

Lire la suite